Le roi Felipe VI a joué un grand rôle dans la reprise des relations Maroc-Espagne

31 mars 2022 - 20h40 - Ecrit par : A.S

L’Espagne et le Maroc ont mis fin à dix mois de crise après que l’Espagne a déclaré publiquement son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara. Le roi d’Espagne, Felipe VI, a joué un rôle important dans la reprise des relations entre les deux pays.

Le roi Felipe VI a joué un rôle important dans le rétablissement des relations entre le Maroc et l’Espagne, a déclaré Nabil Driouch, spécialiste des relations hispano-marocaines, dans un entretien à El Periódico de España, saluant le courage politique de Sanchez qui a pris cette décision sur un sujet aussi sensible que le Sahara. Il entrevoit la « nouvelle étape » des relations entre le Maroc et l’Espagne avec « plus de coopération et plus de dialogue ». « Il y a beaucoup de questions en suspens telles que la Réunion de haut niveau (RAN), la coopération migratoire et antiterroriste. Le Maroc est une pièce maîtresse pour la sécurité de l’Europe et de l’Afrique », a-t-il expliqué.

À lire : Sahara : l’Espagne prend la voie de la realpolitik selon Sanchez

Le Maroc a attendu que l’Espagne change de position sur le Sahara avant de normaliser les relations avec elle parce que « l’intégrité territoriale est un enjeu vital pour le Maroc » et que l’Espagne est son « premier partenaire commercial » et son « allié stratégique », a soutenu l’écrivain et journaliste marocain, ajoutant que désormais, les relations entre les deux pays seront basées sur le respect mutuel et la garantie de l’intégrité territoriale. « Cela suppose que l’Espagne n’agira pas unilatéralement contre l’intégrité territoriale du Maroc, en lien avec le Sahara. L’accueil du chef du Front Polisario, Brahim Ghali, était un acte unilatéral contre l’intégrité territoriale du Maroc. Le Maroc fera de même en ce qui concerne l’intégrité territoriale de l’Espagne », analyse le journaliste marocain.

À lire : L’Algérie « punit » l’Espagne

Pour Nabil Driouch, l’Algérie n’a pas de problème avec l’Espagne, mais plutôt avec le Maroc. C’est pourquoi elle a rappelé son ambassadeur à Madrid, après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara. « Toute solution au conflit du Sahara « devra être acceptée, en premier lieu, par l’Algérie. Les États-Unis, la France, l’Allemagne et maintenant l’Espagne voient que ce conflit n’a que trop duré et met en danger la stabilité de toute la région du Maghreb », détaille-t-il, soulignant que cette décision de l’Espagne sur le Sahara est « l’une des plus difficiles que l’Exécutif de Pedro Sanchez ait eu à prendre ».

Tags : Espagne - Coopération - Autonomie Sahara - Diplomatie

Aller plus loin

Sahara : changement de position de l’Espagne, et après ?

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara sonne certes la fin de la crise avec le Maroc, mais pas du conflit au Sahara, encore moins de la crise entre l’Algérie et le...

Le ministre espagnol des Affaires étrangères ne viendra pas au Maroc

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères ne viendra pas à Rabat ce vendredi 1ᵉʳ avril pour rencontrer son homologue marocain Nasser Bourita comme prévu. Cette...

Maroc-Espagne : reprise « spectaculaire » de la coopération policière

Les effets positifs de la décision du gouvernement espagnol de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara se font déjà sentir. Des officiers supérieurs de la police et de la...

L’Espagne veut être un « acteur » du conflit au Sahara

Convoqué au Congrès pour expliquer la décision de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a indiqué ce mercredi que...

Nous vous recommandons

Les ambitions de Vahid Halilhodzic avec le Maroc

Le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, a pour ambition de remporter la CAN 2022 et de conduire les Lions de l’Atlas à la prochaine coupe du monde, prévue au Qatar, pour terminer sa carrière de la plus belle des...

Tanger Med : un MRE arrêté avec plus de 46 000 euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté mercredi, par les éléments de la douane au port Tanger Med. Il essayait de faire entrer sur le territoire national, une importante somme d’argent non déclarée, des vêtements de luxe et des produits...

Normalisation avec Israël : la Tunisie va-t-elle suivre l’exemple du Maroc ?

La Tunisie, le Qatar et Oman envisageraient de normaliser leurs relations avec Israël comme l’ont déjà fait le Maroc, des Emirats arabes unis, de Bahreïn et du Soudan. C’est du moins ce qu’a fait savoir un haut responsable...

Le Maroc n’a pas interdit les déplacements de et vers certaines villes

Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement a apporté un démenti formel aux informations faisant état d’une interdiction d’accès à certaines villes du royaume à cause de la pandémie de Covid-19.

GNV renforce ses lignes maritimes vers le Maroc

La compagnie maritime italienne GNV renforce sa présence au Maroc. Elle prévoit de lancer cinq nouvelles lignes maritimes au départ et à destination de la France, de l’Italie et de l’Espagne dans le cadre de son programme estival...

Marrakech : « Miss arabic beauty in the world » de retour

La 5ᵉ édition du festival « Miss Arabic Beauty in the World » est prévue du 16 au 20 mars à Marrakech, sous le thème « promouvoir la diversité touristique dans la région de Marrakech-Safi ».

Un expert appelle le Maroc à rouvrir ses frontières

Se basant sur certaines données, Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, a appelé à la réouverture des frontières marocaines restées fermées juqu’au 31 janvier 2022 en raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus...

Noyade mystérieuse d’un couple à Rabat

Une voiture avec à son bord deux individus, s’est retrouvée dans la corniche de Rabat, en face de la zone dite « Ank El Jabal ». La voiture s’est ensuite précipitée « volontairement » vers la mer dans des circonstances restées pour le moment...

CAN 2022 : ce que pense Badou Zaki de l’équipe du Maroc

À quelques heures de la première apparition des Lions de l’Atlas, Badou Zaki, ancien sélectionneur de l’équipe nationale, s’est prononcé sur les chances du Maroc à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui se déroule actuellement au...

Des élus américains appellent Joe Biden à cesser de fournir des armes au Maroc

Dans une récente correspondance adressée au président des États-Unis Joe Biden, les membres du Congrès américain Sara Jacobs et Colin Allred appellent son administration à faire respecter le droit du peuple sahraoui et à cesser de fournir des armes au...