Sahara : changement de position de l’Espagne, et après ?

21 mars 2022 - 20h00 - Ecrit par : A.S

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara sonne certes la fin de la crise avec le Maroc, mais pas du conflit au Sahara, encore moins de la crise entre l’Algérie et le Maroc.

La question du Sahara a toujours préoccupé tous les gouvernements espagnols, de même qu’elle est restée une priorité pour le Maroc. Le discours formel de neutralité tenu par l’Espagne pendant 47 ans, n’a pas avantagé le Front Polisario, pas plus qu’elle n’a permis une relation fluide avec le Maroc qui a proposé depuis 2007 un plan d’autonomie du Sahara, auquel ont progressivement adhéré à partir de décembre 2020, plusieurs pays dont les États-Unis, l’Allemagne et la France.

À lire : L’Espagne change sa position sur le Sahara

L’Espagne n’a donc fait que suivre l’exemple de ces pays en reconnaissant que ce plan d’autonomie est la solution « la plus sérieuse, crédible et réaliste » au conflit, analyse Real Instituto Elcano. Mais une telle décision, du point de vue de la géostratégie, semble plus profiter à l’Espagne qu’elle ne la dessert. Dans un premier temps, le président Pedro Sanchez cherche à tourner à son avantage la crise énergétique engendrée par l’invasion russe en Ukraine. Il veut faire de l’Espagne un centre névralgique de l’approvisionnement en gaz du reste de l’Europe, en s’appuyant sur sa forte capacité de regazéification et de stockage.

À lire : Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

Dans un second temps, cette décision permet à l’Espagne d’obtenir du Maroc la garantie d’une étroite collaboration dans la lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme djihadiste, le contrôle des flux migratoires et la renonciation de ses revendications sur Ceuta, Melilla et les îles Canaries. Pendant ce temps, l’Algérie considère ce changement « brusque » de la position de l’Espagne comme une « nouvelle trahison des Sahraouis » tandis que le Polisario est convaincu qu’il ne change pas le statut juridique du Sahara qui reste un territoire « non autonome » au regard du droit international.

À lire : Sahara : l’Algérie cherche comment « punir » l’Espagne

Mais au-delà de ces considérations, la décision de l’Espagne soulève de nombreuses questions d’intérêt. De quelles garanties dispose l’Espagne pour s’assurer que le Maroc respecte ses engagements ? Les États-Unis vont-ils jouer le rôle de garant en dernier ressort ? Les Sahraouis, en conflit contre le Maroc au Sahara, vont-ils définitivement renoncer à leur rêve politique ? La crise entre Alger et Rabat va-t-elle s’arrêter là ? Autant de questions qui restent pour l’heure sans réponse.

Tags : Espagne - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Le roi Felipe VI a joué un grand rôle dans la reprise des relations Maroc-Espagne

L’Espagne et le Maroc ont mis fin à dix mois de crise après que l’Espagne a déclaré publiquement son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara. Le roi d’Espagne, Felipe VI, a...

Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

L’Espagne a annoncé vendredi son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc. En retour, le royaume s’est engagé à respecter « l’intégrité territoriale » de l’Espagne,...

Sahara : l’Algérie met fin au Traité d’amitié avec l’Espagne

L’Algérie a décidé de façon unilatérale de suspendre « immédiatement » le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération conclu avec l’Espagne depuis le 8 octobre 2002. En cause, la...

L’Espagne craint que le Maroc revendique l’Andalousie

La ministre porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez, a réitéré jeudi la satisfaction de l’Exécutif pour avoir changé de position sur le Sahara, soulignant que cette...

Nous vous recommandons

Gad Elmaleh évoque ses problèmes d’alcool

L’humoriste maroco-canadien, Gad Elmaleh, revient dans une longue interview accordée au journal du Dimanche, sur son addiction à l’alcool.

Maroc : la femme de l’ex-président mauritanien récupère son argent volé

On en sait un peu plus sur l’affaire du vol de la somme de 2,6 millions de dirhams dans la voiture de l’épouse de l’ex-président mauritanien à Bouznika. En tout, dix personnes interpellées puis placées en détention provisoire à la prison...

Chelsea veut se séparer de Hakim Ziyech

L’international marocain, Hakim Ziyech, pourrait faire ses adieux à l’équipe de Chelsea la saison prochaine. Le milieu de terrain a visiblement du mal à s’imposer chez les Blues.

Hassan, boucher à Amsterdam, cherche le client qui lui a payé 1000 euros de trop

Hassan Najib, boucher à Amsterdam aux Pays-Bas, cherche depuis quelques jours un client qui a payé 1000 euros de trop dans sa boucherie au début du mois. Il veut lui rendre cet argent.

Lions de l’Atlas : rumeurs sur la prochaine équipe

À quelques jours de la traditionnelle conférence de presse au cours de laquelle,Vahid Halilhodzic va dévoiler la liste des joueurs convoqués pour le prochain rassemblement des Lions de l’Atlas, des rumeurs circulent sur la possible reconduction du même...

Bordeaux : "Mouf", principal importateur de cannabis marocain, devant la justice

Le procès du principal importateur de cannabis marocain, Moufide Bouchibi alias “Mouf” s’ouvre ce mercredi devant la cour d’appel de Bordeaux. Il avait été arrêté à Dubaï le 21 mars, puis extradé vers Paris le 12 mai 2021. En 2015, il avait écopé, en son absence,...

Sahara : « le Maroc voulait que l’Espagne et l’Union européenne suivent » les États-Unis

Mohamed Salem Ould Salek, «  ministre des Affaires étrangères  » de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » a réagi à la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne. Il affirme que le royaume « voulait que » l’Espagne et l’Union européenne...

Un responsable d’Air Algérie viré à cause du rappel du passé marocain de Tlemcen

Amine Debaghine Mesraoua, directeur d’Air Algérie a, mardi 19 avril 2022, démis de ses fonctions le directeur marketing de la compagnie aérienne pour « faute grave ». Il s’agit du rappel du passé marocain de Tlemcen dans un post qui a fait l’objet d’une vive...

Voici la prime que recevront les joueurs marocains de Futsal

L’équipe du Maroc s’est qualifiée, pour la toute premières fois, au second tour de la Coupe du Monde de futsal. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé d’attribuer une belle prime à chaque Lion de...

Maroc : la construction de l’usine flottante de gaz liquéfié sera confiée à un groupe chinois

Le géant chinois du BTP, China Communications Construction Co (CCCC), est en passe d’être sélectionné pour réaliser les travaux de construction d’une unité flottante de regazéification au Maroc.