Sahara : l’Algérie cherche comment « punir » l’Espagne

21 mars 2022 - 10h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Algérie veut que l’Espagne revienne sur sa décision de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Pour ce faire, elle serait prête à priver la péninsule de gaz.

En réaction au revirement « brusque » de position de l’Espagne sur le Sahara, le gouvernement algérien a déjà rappelé samedi son ambassadeur à Madrid, Saïd Moussi, pour des consultations. Pendant ce temps, l’ambassadrice marocaine à Madrid, Karima Benyaich, a rejoint son poste dimanche, après 10 mois d’absence, mettant ainsi fin à la longue crise entre le Maroc et l’Espagne.

À lire : L’Algérie pourrait arrêter de fournir du gaz à l’Espagne

Cette décision de l’Espagne est vue par les autorités algériennes comme une « trahison ». Dans un communiqué publié dimanche, le Sénat algérien a dénoncé cette décision espagnole, la qualifiant de « dérive inacceptable » contre la cause sahraouie. La décision espagnole « affecte l’équilibre et les intérêts diplomatiques et marquera de manière durable et qualitative les relations algéro-espagnoles, jusqu’ici caractérisées par la confiance et le respect mutuel », a indiqué pour sa part, Abdelaziz Rahabi, ancien ministre et ancien ambassadeur d’Algérie en Espagne, dans une tribune publiée dimanche dans le journal TSA.

À lire : Sahara : l’Espagne craint pour sa relation avec l’Algérie

Pourtant, l’Algérie ne dispose pas d’autres moyens de pression sur l’Espagne en dehors du gaz, croit savoir El Confidencial, précisant que depuis la fermeture, fin octobre, du gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, l’Espagne est devenue beaucoup moins dépendante du gaz algérien. À fin novembre 2021, l’Algérie fournissait 43 % de gaz à l’Espagne, contre 23,2 % en février dernier, perdant de fait sa place de premier fournisseur de gaz de l’Espagne au profit des États-Unis qui ont fourni 33,3 % de gaz naturel liquéfié (GNL) au cours de la période.

À lire : L’Algérie refuse de rouvrir le gazoduc Maghreb-Europe

Toutefois, l’Algérie reste un « partenaire privilégié » pour l’Espagne, surtout en cette période de hausse des prix des hydrocarbures du fait de la crise ukrainienne. Il y a deux semaines, Pedro Sanchez a appelé le président algérien, Abdelmajid Tebboune, pour s’assurer qu’Alger continuerait à approvisionner l’Espagne en gaz. Les autorités américaines et espagnoles négocient la réouverture du GME avec l’Algérie qui ne compte pas céder à la pression afin de continuer à « punir » le Maroc. Ce que craignent les observateurs, c’est que l’Algérie donne la priorité, dans les mois à venir, à l’Italie qu’elle approvisionne également en gaz via deux gazoducs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

Sahara : Air Algérie exclut l’Espagne de son nouveau programme de vols

La compagnie Air Algérie a exclu l’Espagne de son nouveau programme de vols internationaux qui entre en vigueur dès ce mardi 29 mars 2022. La nouvelle position de Madrid au...

Pour l’Espagne, l’Algérie n’a pas les moyens d’arrêter d’exporter du gaz

Le gouvernement espagnol estime que l’Algérie, en tant que troisième fournisseur de gaz en Europe et principal fournisseur de l’Espagne et de l’Italie, ne peut se permettre...

Sahara : les États-Unis ont-il fait pression sur l’Espagne ?

La récente visite en Espagne de la sous-secrétaire d’État américaine, Wendy Sherman, aurait été déterminante dans la décision du pays de soutenir le plan d’autonomie du Sahara...

Sahara : la Chine ne s’aligne pas derrière l’Algérie

Alors que l’Algérie s’attendait à ce que la Chine s’aligne sur sa position sur le Sahara, le pays de Xi Jiping esquive. Un nouveau revers pour la diplomatie algérienne secouée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.