Recherche

Malgré sa mise en examen en France, Salah Benlahrir peut exercer légalement au Maroc

22 septembre 2017 - 16h00 - Monde

© Copyright : DR

Tout était légal. Mis en examen en France depuis le décès d’un patient à la clinique où il exerçait, Salah Benlahrir est retourné au Maroc pour exercer et ce en toute légalité.

Dans un article qui est consacré à cette affaire, le Républicain Lorrain rapporte que malgré sa mise en examen en France pour homicide involontaire suite à la mort de Corentin Jeras, 11 ans, opéré pour une appendicite, le médecin a le droit d’exercer en dehors du territoire français, ce qui est le cas du Maroc. De plus cette mise en examen ne lui interdit aucunement de quitter la France.

Après avoir longtemps exercé à Metz, Salah Benlahrir est revenu au Maroc en début d’année pour reprendre une activité au quartier Gueliz à Marrakech, avant de quitter ensuite pour El Kelaa Sraghna où il exerce en chirurgie générale, viscérale et de l’obésité, précise le journal. Mais cette surmédiatisation a poussé les responsables de la clinique à lui demander des explications.

Interrogé par le journal, son avocat assure que Benlahrir répondra à toutes les convocations de la justice française, tout en déplorant une mauvaise polémique. De son côté, l’avocat de la famille de l’adolescent regrette que la justice n’ait pas interdit au chirurgien de quitter la France. « On verra ce que fera la justice si jamais il ne défère pas aux convocations du juge à Reims », a-t-il affirmé.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact