La Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à Israël

25 août 2014 - 12h30 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

La productrice et réalisatrice marocaine Sanaa Hamri vient de signer, avec plus de 200 stars hollywoodiennes, dont Sylvester Stallone ou encore Arnold Schwarzenegger, une déclaration de soutien aux frappes israéliennes dans les territoires palestiniens.

La Marocaine est très connue dans le milieu musical américain puisqu’elle a déjà réalisé plusieurs clips de Mariah Carey ou encore Rihanna et Nicki Minaj. Elle a également quelques films à son actif comme Something New en 2006 et Just Wright en 2010 avec Queen Latifah.

Cette déclaration signée par les plus grands acteurs et réalisateurs de Hollywood est une réponse à celle initiée il y a quelques semaines par le couple Penélope Cruz et Javier Bardem en soutien au peuple palestinien et condamnant vigoureusement les attaques israéliennes. Depuis ces deux acteurs sont devenus des persona non grata dans le milieu du cinéma américain.

Parmi les signataires, on peut citer Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Roseanne Barr (la série Roseanne), Bill Maher (animateur télé), Eriq La Salle (le fameux Dr Peter Benton dans la série Urgences) et bien d’autres encore.

Voici le message de soutien :

"Nous, soussignés..., sommes attristés par la perte dévastatrice de vie endurées par les Israéliens et les Palestiniens dans la bande de Gaza. Nous sommes peinés par la souffrance des deux côtés du conflit et espérons qu’une solution apportera la paix à la région.

Alors que nous restons fermes dans notre engagement pour la paix et la justice, nous devons aussi rester fermes contre les idéologies de haine et de génocide qui se reflètent dans la charte du Hamas, dont l’article 7 stipule : « Si un Juif se cache derrière moi, viens et tue le ! » Le fils d’un fondateur du Hamas a également commenté sur la véritable nature du Hamas.

Le Hamas ne peut pas être autorisé à larguer sa pluie de roquettes sur les villes israéliennes, il ne peut pas être autorisé à tenir son propre peuple en otage. Les hôpitaux sont pour la guérison, pas pour cacher des armes. Les écoles sont pour l’apprentissage, et non pas pour lancer des missiles. Les enfants sont notre espoir, pas nos boucliers humains.

Nous nous unissons à l’appui des valeurs démocratiques que nous chérissons tous, et dans l’espoir que le pouvoir des arts puisse être utilisé pour construire des ponts de paix."

(Merci à Oumma.com pour la traduction)

Mise à jour : Dans un message publié, apparemment sur son compte Instagram, Sanaa Hamri répond à l’article publié par Bladi.net et déclare :

Le Maroc, c’est mon pays, le seul. Je ne signe aucune pétition si elle ne concerne pas mon pays, le Maroc.

Sujets associés : Cinéma - Israël - Palestine - Sanaa Hamri

Ces articles devraient vous intéresser :

Du nouveau sur le film Gladiator 2 tourné en partie au Maroc

Après une suspension due à la grève des acteurs de cinéma d’Hollywood, le tournage du film américano-britannique Gladiator à Malte reprend bientôt. Une partie du film a été déjà tournée à Ouarzazate, au Maroc.

Tournages de films étrangers au Maroc : vers un record cette année

Le secteur cinématographique marocain reprend de plus belle depuis la levée des restrictions sanitaires. Selon le secrétaire général du Centre cinématographique marocain (CCM), Khalid Saidi, les tournages étrangers ont généré un chiffre d’affaires de 2...

Tarek Boudali : l’accident sur un tournage qui aurait pu lui coûter la vie

L’acteur franco-marocain Tarek Boudali se confie sur le tournage de son nouveau film intitulé 3 Jours max, au cours duquel il s’est gravement blessé.

Du soutien pour Adil El Arbi et Bilall Fallah

Après l’annulation par Warner Bros du film batgirl, les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah reçoivent une avalanche de soutiens.

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Game of thrones : une actrice garde un mauvais souvenir du tournage au Maroc

À l’origine, Tamzin Merchant était celle qui devait épouser Khal Drogo dans « Game of thrones » qui a été tourné au Maroc. Mais l’actrice a fini par abandonner le projet, sans que personne en comprenne la raison.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...

Ali Zaoua ressort au cinéma, les recettes reversées aux acteurs du film

Le réalisateur marocain Nabil Ayouch est de retour dans les salles de cinéma avec une version plus actuelle de son film Ali Zaoua, sorti il y a 20 ans. Les recettes de ces projections qui démarrent le 26 octobre serviront à des causes sociales.

Netflix baisse ses prix au Maroc

Netflix a décidé de se rapprocher davantage de son public marocain en proposant aux nouveaux abonnés des forfaits légèrement à la baisse, actifs depuis le 21 février.