Schaerbeek : la marche blanche pour Mounir annulée

2 août 2021 - 18h20 - Ecrit par : S.A

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, a annulé la marche blanche prévue hier, dimanche.

La famille de Mounir voulait organiser cette marche pour rendre hommage au jeune homme, mais elle l’a finalement annulée. La porte-parole adjointe de la zone de police Bruxelles-Nord avait confirmé qu’une intervention s’était déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi dernier pour une « personne nue sur la voie publique » et qui « semblait sous l’influence de substances ».

À lire : Schaerbeek : Mounir, 26 ans, décède après une interpellation policière

Selon la police, Mounir a eu un arrêt cardiaque dans l’ambulance lors de son transfert entre le lieu de l’intervention et l’hôpital. Il est décédé jeudi dernier. Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête sur les circonstances exactes de l’intervention policière et du décès.

La famille de la victime ne croit pas à la version des faits. Elle a décidé de se constituer partie civile.

Tags : Belgique - Homicide - Schaerbeek

Aller plus loin

Schaerbeek : Mounir, 26 ans, décède après une interpellation policière

À Schaerbeek, Mounir, un jeune homme de 26 ans a été victime d’une bavure policière dans la nuit de mercredi à jeudi. Il est décédé après son admission à l’hôpital. Une marche blanche...

Décès de Mounir : les premiers résultats de l’autopsie transmis à la famille

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, a reçu les premiers résultats de...

Schaerbeek : commémoration du 20ᵉ anniversaire du meurtre d’Ahmed et Habiba Isnasni (vidéo)

Vingt ans après l’assassinat par un membre d’extrême droite, d’Ahmed et Habiba Isnasni, leur fille Kenza reste toujours traumatisée par cet acte ignoble qui s’est produit dans...

Schaerbeek : la famille de Mounir, mort après une interpellation policière, veut connaître la vérité

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, veut connaître la vérité. Elle s’est constituée partie civile...

Nous vous recommandons

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Les automobilistes marocains devront s’attendre à une nouvelle hausse du prix de l’essence dans les stations-service en raison de l’inflation importée.

L’acteur marocain Aziz El Fadili dans un état critique

L’acteur et humoriste marocain Aziz El Fadili est admis depuis quelques jours dans un hôpital aux Pays-bas. Atteint du Covid-19, il serait dans un état critique.

Les réservations en berne pour le Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les agences de voyages enregistrent une très forte demande pour les vacances d’été. Mais les tendances ne sont pas identiques quant aux réservations pour le...

Drame à Salé

Une mère et sa fille ont été tuées à coups de fusil de chasse. La police judiciaire d’El Aâyayda à Salé a ouvert une enquête pour élucider les circonstances de ce drame perpétré par le père de famille, qui après son forfait, a tenté de se...

Maroc : une Française retrouvée morte, son mari arrêté

Le cadavre d’une Française âgée de 89 ans a été retrouvé à son domicile mercredi à Témara. Le suspect, son époux, serait atteint d’Alzheimer. Il a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

L’Egypte laisse passer les voitures fabriquées à Tanger Med

Le lot de 250 voitures fabriquées au Maroc, bloquées par la douane égyptienne en mars dernier, a fini par accéder au marché égyptien.

Des bateaux espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

Quatre bateaux de pêche espagnols, basés dans le port de Barbate, ont été autorisés à reprendre leurs activités de pêche dans les eaux marocaines, après avoir rempli les formalités nécessaires à Tanger.

Une huile d’olive suspecte saisie à Casablanca

Un dirham la dosette ! C’est à ce prix que deux commerçants arrêtés à Casablanca, vendaient l’huile d’olive jugée suspecte par la Police judiciaire. Une enquête est en cours pour déterminer la qualité de cette huile cédée à prix...

Le milliardaire Anas Sefrioui et sa famille devant la justice

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille devront comparaître devant le tribunal de première instance de Casablanca, le 14 septembre. Cette convocation fait suite à la plainte déposée par EPC Maroc pour destruction sans sommation de ses locaux à...

Le Maroc dominerait l’Algérie en cas de conflit armé

Le Maroc aurait l’avantage sur l’Algérie en cas de conflit armé entre les deux pays, révèle un récent rapport de la Fondation méditerranéenne d’études stratégiques (FMES) composée d’anciens militaires...