Schaerbeek, des centaines de personnes ont rendu hommage à Habiba et Ahmed Isnasni

9 mai 2022 - 07h20 - Monde - Ecrit par : G.A

La commémoration du 20ᵉ anniversaire de l’assassinat d’Ahmed et Habiba Isnasni a pris cette année, une allure bien plus imposante. Au fil des ans, de nombreuses personnes se sont ralliées à la cause défendue par la fille du couple marocain froidement abattu le 7 mai 2002 à Schaerbeek.

Le samedi 7 mai 2022 restera gravé dans le cœur des centaines de personnes qui se sont réunies au 121 rue Vanderlinden à Schaerbeek pour une manifestation qui a pour but de commémorer la mémoire de Habiba et Ahmed Isnasni, assassinés par un homme proche de l’extrême droite, rappelle BX1.

À lire : Schaerbeek : commémoration du 20ᵉ anniversaire du meurtre d’Ahmed et Habiba Isnasni (vidéo)

Vêtus de blanc, les manifestants ne veulent surtout pas oublier cette tragédie, encore moins les raisons qui ont poussé le forcené à arracher aux enfants leurs parents. Parmi les manifestants, beaucoup se rappellent de ce jour-là et insistent pour garder intact ce souvenir même si horrible. « Il ne faut pas oublier ce genre de choses. Il faut savoir que cela a eu lieu et que cela peut se passer à nouveau. Il faut donc commémorer cet événement ».

À lire : Assassinat du couple Isnasni : 20 ans après, les habitants de Schaerbeek se souviennent

Pour de nombreux manifestants, même 20 ans après ce drame, le mépris, le racisme, l’islamophobe et l’intolérance restent toujours d’actualité et qu’il faut toujours les combattre. « Rien n’a changé. Tout est toujours aussi difficile. On sent le mépris, le racisme malgré les nombreuses sensibilisations et les appels lancés ces dernières années », a déclaré une manifestante.

À lire : Schaerbeek : le siège social de la fondation Habiba Ahmed implanté sur les lieux du drame

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers le parc Josaphat. À ce lieu, Kenza Isnasni, la fille aînée qui a échappé de justesse à la mort, a pris la parole et a rendu hommage à ses parents, comme à son habitude depuis 20 ans maintenant. « Vous avez été un exemple pour votre descendance. Vous nous nous avez éduqués, transmis des valeurs. Vous avez été la dignité face aux mépris, aux difficultés. Vous avez été le sacrifice dans les mines de charbon, sur les chantiers de bâtiments, les souterrains et lignes de métro ».

À lire : Schaerbeek : plaidoyer pour renommer une rue aux noms du couple marocain tué en 2002

Les manifestants ont appelé les autorités à veiller à ce qu’un drame de cette portée ne puisse plus jamais se reproduire, pour le respect et la protection de la dignité humaine.

Sujets associés : Manifestation - Racisme - Schaerbeek - Islamophobie - Hommage

Aller plus loin

Schaerbeek : la famille de Mounir, mort après une interpellation policière, veut connaître la vérité

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, veut connaître la vérité. Elle s’est constituée partie...

Schaerbeek : commémoration du 20ᵉ anniversaire du meurtre d’Ahmed et Habiba Isnasni (vidéo)

Vingt ans après l’assassinat par un membre d’extrême droite, d’Ahmed et Habiba Isnasni, leur fille Kenza reste toujours traumatisée par cet acte ignoble qui s’est produit dans...

Assassinat du couple Isnasni : 20 ans après, les habitants de Schaerbeek se souviennent

À Schaerbeek, l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans) abattu dans leur appartement le 7 mai 2002 par un sympathisant d’extrême droite...

Schaerbeek : le siège social de la fondation Habiba Ahmed implanté sur les lieux du drame

19 ans après l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans), leurs enfants ont réussi à faire de l’immeuble où ils ont connu cette fin...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.