Bilal Addou dénonce le racisme et la discrimination au sein de la police néerlandaise

28 mai 2022 - 23h00 - Ecrit par : A.S

Un documentaire titré « The Blue Family » et diffusé récemment sur la télévision néerlandaise, fait polémique pour avoir mis le doigt sur un phénomène qui semble avoir la peau dure : le racisme et les discriminations au sein de la police néerlandaise.

Les réalisateurs du documentaire ont mis les pieds dans une grosse fourmilière en prenant la décision de braquer leur caméra sur des policiers, qu’ils soient toujours en fonction ou non. Le documentaire démarre d’ailleurs par des conversations téléphoniques avec des agents, qui par peur des représailles, ont préféré témoigner de façon anonyme.

À lire :Pays-Bas : virée par la police, une Marocaine réclame 300 000 euros

Même s’ils n’osent pas parler à visage découvert, ils sont conscients de l’existence de la culture du silence dans la police. « Celui qui parle s’en va », explique Jan Struijs, président du syndicat de la police. La plupart des policiers aperçus dans le documentaire ne sont d’ailleurs plus en fonction. Ils sont partis de la profession, dégoûtés par la façon dont ils sont traités ou intimidés.

À lire :Pays-Bas : pour avoir dénoncé le racisme, une commissaire de police d’origine marocaine virée

Bilal Addou est toujours actif au sein de la police. Détective et motard depuis 11 ans, il soutient que l’exclusion commence déjà à l’académie de police. Victime à de nombreuses reprises d’actes islamophobes, il affirme avoir été souvent qualifié de terroriste. Il estime que les fréquents discours officiels sur la diversité et l’intégration des autres nationalités dans la police, ne sont que du vent. « Ils oublient de dire que si vous ne vous comportez pas comme eux, votre vie sera amère ou vous serez victime d’intimidation ».

À lire :Selma Omari déplore le manque de solidarité des Marocains des Pays-Bas

Bilal Addou a été accusé par certains de ses collègues d’avoir tenu des propos extrêmes et un rapport sur sa prétendue radicalisation a été rédigé à son insu. « L’institution n’est pas prête à accepter la diversité. Assurez-vous d’abord de conserver la diversité que vous avez maintenant », déclare Addou dans Metronieuws. Cependant, il ne veut pas démissionner, car il aime beaucoup son métier. Il se dit avant tout policier dans l’âme. « Mon nom et ma carrière sont souillés, mais je ne vais pas me laisser faire », dit-il.

À lire :Pays-Bas : le coup de gueule d’Ihattaren contre les policiers racistes

Le policier n’est pas optimiste quant à un changement de comportement, estimant que c’est un cercle vicieux. « Ils sont très fort pour s’adresser aux citoyens, mais dès qu’ils doivent s’adresser les uns aux autres, c’est un tout autre monde. Si vous êtes assez courageux pour vous adresser aux gens dans la rue, vous devez également savoir vous parler en tant que collègue ».

À lire :Pays-Bas : enquête sur un groupe de "tueurs de Marocains" au sein de la police

En plus de Bilal Addou, d’autres cas ont été cités dans le documentaire. En tout cas suffisant pour faire naître une série de réactions chez les téléspectateurs. Ils ont affiché sur les réseaux sociaux leur indignation. "La Blue Family" a été réalisée avec l’aide de Control Alt Delete, une fondation engagée pour une application juste et efficace de la loi et contre le profilage ethnique et la violence excessive. Avec les avis reçus, l’organisation entend lancer une pétition pour, entre autres, la mise en place d’un comité de discipline indépendant de la police.

Tags : Pays-Bas - Racisme - Islamophobie

Aller plus loin

France : un policier porte plainte contre la police nationale pour racisme

Haykal Rezgui Raouaji, policier en poste depuis deux ans à Strasbourg, est déterminé à porter plainte contre la police nationale, pour racisme. Depuis qu’il y a pris...

Pays-Bas : le coup de gueule d’Ihattaren contre les policiers racistes

L’international maroco-néerlandais, Mohamed Ihattaren, souvent victimes d’actes racistes de la part des forces de l’ordre, a poussé un coup de gueule contre ces comportements...

Selma Omari déplore le manque de solidarité des Marocains des Pays-Bas

Première grande star d’origine marocaine des réseaux sociaux aux Pays-Bas, Selma Omari a plus d’un demi-million d’abonnés sur Instagram et 125 000 sur YouTube, elle confie dans un...

Racisme : des sanctions disciplinaires pour des pompiers de Bruxelles

Le Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente (SIAMU) veut ouvrir une procédure disciplinaire au sein des pompiers de Bruxelles. A l’origine de cette mesure, des propos racistes...

Nous vous recommandons

Une entreprise américaine va créer 3000 emplois à Oujda

La zone d’accélération industrielle de la Technopole d’Oujda va accueillir bientôt une usine de câblage automobile. Les travaux de construction de cette unité industrielle ont été lancés lundi.

Tanger : un policier arrêté pour trafic international de drogue

Encore un policier sur lequel pèse de lourds soupçons dans une affaire où escroquerie et trafic de drogue s’entremêlent. Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a diligenté, mardi, une enquête judiciaire pour situer les responsabilités de...

Le Gendarme était .. un trafiquant de drogue

Alors qu’il suivait une formation à la caserne mobile de la Gendarmerie royale de Nouaceur pour devenir chef de poste, un sergent de la gendarmerie a été arrêté pour son implication présumée dans un réseau international de trafic de...

Le troisième meilleur pâtissier du monde est Marocain

Avec l’équipe de France, le Franco-marocain Nabil Moudni, pâtissier en chef du Fournil Gascon, a terminé à la troisième place à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon.

Achraf Hakimi, deuxième meilleur joueur arabe en 2021

L’international Marocain du PSG, Achraf Hakimi, vient d’être classé 2ᵉ meilleur joueur arabe de 2021, selon un sondage réalisé par le média international Goal.

Covid-19 : le Maroc de retour à un confinement partiel, voire total ?

Des restrictions sont de nouveau de rigueur dans certaines régions du Maroc en vue de limiter la mobilité entre les villes. C’est la décision des autorités face à la recrudescence inquiétante des cas de malades du Covid-19 au royaume, où le retour à un...

L’OCP augmente la production d’engrais malgré le manque d’ammoniac russe

En vue de répondre à la demande mondiale en croissante d’engrais, l’OCP a annoncé son ambition d’augmenter sa production de cette année de 10 %, en dépit des difficultés d’approvisionnement en ammoniac produit en...

Maroc : les MRE craignent une nouvelle flambée des prix des produits

Au Maroc, les prix de certains produits et services connaissent une augmentation durant les périodes de pointe comme l’Aïd Al Adha, l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les vacances d’été. Une nouvelle flambée des prix est-elle attendue...

Les MRE sans passeport marocain ne pourront pas être rapatriés

Les autorités marocaines ont pris une décision qui ruine les espoirs de certains MRE bloqués à l’étranger de rentrer chez eux. Ceux-ci ne seront pas concernés par l’éventuelle opération de rapatriement que le gouvernement marocain entend...

Un Marocain derrière un grand réseau de trafic de cocaïne en Espagne

La police espagnole, en collaboration avec les forces de sécurité portugaises, a démantelé lundi un réseau de narcotrafiquants qui voulait introduire en Espagne de la drogue en provenance du Maroc et dissimulée dans un bateau de pêche. En tout, 20...