Bilal Addou dénonce le racisme et la discrimination au sein de la police néerlandaise

28 mai 2022 - 23h00 - Monde - Ecrit par : G.A

Un documentaire titré « The Blue Family » et diffusé récemment sur la télévision néerlandaise, fait polémique pour avoir mis le doigt sur un phénomène qui semble avoir la peau dure : le racisme et les discriminations au sein de la police néerlandaise.

Les réalisateurs du documentaire ont mis les pieds dans une grosse fourmilière en prenant la décision de braquer leur caméra sur des policiers, qu’ils soient toujours en fonction ou non. Le documentaire démarre d’ailleurs par des conversations téléphoniques avec des agents, qui par peur des représailles, ont préféré témoigner de façon anonyme.

À lire :Pays-Bas : virée par la police, une Marocaine réclame 300 000 euros

Même s’ils n’osent pas parler à visage découvert, ils sont conscients de l’existence de la culture du silence dans la police. « Celui qui parle s’en va », explique Jan Struijs, président du syndicat de la police. La plupart des policiers aperçus dans le documentaire ne sont d’ailleurs plus en fonction. Ils sont partis de la profession, dégoûtés par la façon dont ils sont traités ou intimidés.

À lire :Pays-Bas : pour avoir dénoncé le racisme, une commissaire de police d’origine marocaine virée

Bilal Addou est toujours actif au sein de la police. Détective et motard depuis 11 ans, il soutient que l’exclusion commence déjà à l’académie de police. Victime à de nombreuses reprises d’actes islamophobes, il affirme avoir été souvent qualifié de terroriste. Il estime que les fréquents discours officiels sur la diversité et l’intégration des autres nationalités dans la police, ne sont que du vent. « Ils oublient de dire que si vous ne vous comportez pas comme eux, votre vie sera amère ou vous serez victime d’intimidation ».

À lire :Selma Omari déplore le manque de solidarité des Marocains des Pays-Bas

Bilal Addou a été accusé par certains de ses collègues d’avoir tenu des propos extrêmes et un rapport sur sa prétendue radicalisation a été rédigé à son insu. « L’institution n’est pas prête à accepter la diversité. Assurez-vous d’abord de conserver la diversité que vous avez maintenant », déclare Addou dans Metronieuws. Cependant, il ne veut pas démissionner, car il aime beaucoup son métier. Il se dit avant tout policier dans l’âme. « Mon nom et ma carrière sont souillés, mais je ne vais pas me laisser faire », dit-il.

À lire :Pays-Bas : le coup de gueule d’Ihattaren contre les policiers racistes

Le policier n’est pas optimiste quant à un changement de comportement, estimant que c’est un cercle vicieux. « Ils sont très fort pour s’adresser aux citoyens, mais dès qu’ils doivent s’adresser les uns aux autres, c’est un tout autre monde. Si vous êtes assez courageux pour vous adresser aux gens dans la rue, vous devez également savoir vous parler en tant que collègue ».

À lire :Pays-Bas : enquête sur un groupe de "tueurs de Marocains" au sein de la police

En plus de Bilal Addou, d’autres cas ont été cités dans le documentaire. En tout cas suffisant pour faire naître une série de réactions chez les téléspectateurs. Ils ont affiché sur les réseaux sociaux leur indignation. "La Blue Family" a été réalisée avec l’aide de Control Alt Delete, une fondation engagée pour une application juste et efficace de la loi et contre le profilage ethnique et la violence excessive. Avec les avis reçus, l’organisation entend lancer une pétition pour, entre autres, la mise en place d’un comité de discipline indépendant de la police.

Sujets associés : Pays-Bas - Racisme - Islamophobie

Aller plus loin

Pays-Bas : la communauté marocaine victime de discrimination

En 2021, les Marocains résidant aux Pays-Bas ont le plus souffert de toutes sortes de discriminations, selon une enquête du Bureau central des statistiques (CBS).

Racisme : des sanctions disciplinaires pour des pompiers de Bruxelles

Le Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente (SIAMU) veut ouvrir une procédure disciplinaire au sein des pompiers de Bruxelles. A l’origine de cette mesure, des propos...

France : un policier porte plainte contre la police nationale pour racisme

Haykal Rezgui Raouaji, policier en poste depuis deux ans à Strasbourg, est déterminé à porter plainte contre la police nationale, pour racisme. Depuis qu’il y a pris...

Le racisme institionnel aux Pays-bas, notamment envers les Marocains, dénoncé

Aux Pays-Bas, les étrangers dont ceux issus de la communauté marocaine, ont souvent dénoncé la discrimination et le racisme au sein de l’administration et même dans le milieu...

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.