Pays-Bas : virée par la police, une Marocaine réclame 300 000 euros

22 mai 2022 - 21h20 - Ecrit par : A.S

Le tribunal de La Haye statuera sur l’affaire de la Maroco-néerlandaise Fatima Aboulouafa, ancienne cheffe d’équipe de la police de Leiden, licenciée fin 2019 pour avoir dénoncé le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la police.

Lors de l’audience du 17 mai 2022, Fatima Aboulouafa a contesté son licenciement devant le tribunal de La Haye et réclamé 300 000 € de dommages et intérêts si elle n’intègre pas à nouveau la police. « La police est une très grande organisation avec 67 000 employés. Mme Aboulouafa a exercé son métier sans faille pendant un quart de siècle. Il y a aussi beaucoup de collègues, dont de nombreux cadres, qui ont indiqué qu’ils aimeraient travailler avec elle », a plaidé son avocat Mariska Aantjes. Présent à l’audience, le chef de la police Luthe Nieuwerth, ancien responsable du programme de diversité, a affirmé avoir reçu trois offres de chefs de police qu’Aboulouafa souhaitait. « Nous n’avons plus discuté de ces offres avec Mme parce qu’elle a interrompu la consultation à l’époque. » Interrogée par le juge qui lui a demandé si elle aurait pu empêcher le conflit, Fatima Aboulouafa fulmine de colère. « Désolé, je deviens un peu émotive maintenant », a-t-elle répondu. « Depuis 27 ans, j’ai toujours essayé de soulever les problèmes avec la police, l’organisation que j’aime tant malgré tout. La police a oublié d’être au service, à la fois des citoyens et de l’intérieur », a-t-elle ajouté.

À lire : Pays-Bas : pour avoir dénoncé le racisme, une commissaire de police d’origine marocaine virée

Celle qui travaillait au sein de la police depuis 23 ans et dirigeait depuis un an une unité de 130 policiers à Leiden a été licenciée fin 2019 pour avoir dénoncé le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la police. Fatima Aboulouafa avait rapporté à la hiérarchie policière des faits de dix à quinze agents à la police avec ses dirigeants à La Haye. Il s’agit des insultes proférées à l’encontre des Marocains dans un groupe WhatsApp. Les agents les avaient qualifiés d’ « exterminateurs marocains ». À partir de juin 2019, elle s’est penchée sur des sujets tels que la discrimination, le racisme et l’abus de pouvoir sur Instagram avec la police. Quelques mois plus tard, le chef de corps de la police nationale néerlandaise, l’avait contactée pour l’informer que « sa présence provoquait des troubles parmi les chefs d’unité, les chefs de secteur et les chefs d’équipe », avait rapporté le média NL Times.

Tags : Pays-Bas - Racisme - Droits et Justice

Aller plus loin

Pays-Bas : Fatima Aboulouafa porte plainte contre le ministre la Justice

Chef de la police de Leiden, la Néerlandaise d’origine marocaine a été démise de ses fonctions pour des raisons qu’elle trouve injustifiées. Elle a porté plainte contre Ferd...

Pays-Bas : pour avoir dénoncé le racisme, une commissaire de police d’origine marocaine virée

Pour avoir dénoncé, au cours de cet été, le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la police, la Chef de la police de Leiden, Fatima Aboulouafa, a été renvoyée...

Bilal Addou dénonce le racisme et la discrimination au sein de la police néerlandaise

Un documentaire titré « The Blue Family » et diffusé récemment sur la télévision néerlandaise, fait polémique pour avoir mis le doigt sur un phénomène qui semble avoir la peau dure :...

Selma Omari déplore le manque de solidarité des Marocains des Pays-Bas

Première grande star d’origine marocaine des réseaux sociaux aux Pays-Bas, Selma Omari a plus d’un demi-million d’abonnés sur Instagram et 125 000 sur YouTube, elle confie dans un...

Nous vous recommandons

Maroc : les professionnels du tourisme désespèrent

Parmi les professionnels du tourisme les plus touchés par la crise, figurent les voyagistes, les réceptifs, les spécialistes du mice, etc. En cessation d’activités depuis 20 mois, sans aucune perspective de reprise, ils...

Maroc-Algérie : Moncef Marzouki veut tenter une médiation

« Le dialogue entre le Maroc et l’Algérie est ce dont l’Union du Maghreb arabe a besoin pour éviter toute division et fracture dans la région » a soutenu l’ancien président tunisien Moncef Marzouki.

L’Algérie demande aux agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne

L’Algérie a ordonné à ses agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne. La décision fait suite à l’annonce de la tenue prochaine à Dakhla du premier forum Maroc-Espagne pour promouvoir l’investissement dans cette ville...

Plaidoyer auprès de Poutine pour la non-exécution de la condamnation à mort d’un Marocain

Au Maroc, deux ONG ont adressé une correspondance au président de la Russie Vladimir Poutine pour lui demander d’intervenir en faveur de la suspension de l’exécution de la peine de mort prononcée à l’encontre du jeune combattant marocain pro-Ukraine Brahim...

L’Espagne affirme avoir repris contact avec le Maroc

Le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Albares, a rassuré jeudi le président de Melilla, Eduardo de Castro, que les négociations sont en bonne voie pour une reprise rapide des relations avec le Maroc. C’était à l’occasion de la...

Variant Delta : les foyers à Casablanca et Kénitra contenus

Courte victoire pour l’équipe de veille, les foyers du variant indien Delta, enregistrés à Casablanca et Kénitra, auraient été maitrisés. Ceci, grâce à une proactivité de l’ensemble des spécialistes et du ministère de l’Intérieur qui invitent encore une fois, à...

Voici les dates du ramadan en France, selon le CTMF

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) vient d’annoncer les dates de début et de fin du mois de ramadan. Ceci, en se basant sur des calculs astronomiques.

Le troisième meilleur pâtissier du monde est Marocain

Avec l’équipe de France, le Franco-marocain Nabil Moudni, pâtissier en chef du Fournil Gascon, a terminé à la troisième place à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon.

Un Marocain derrière un grand réseau de trafic de cocaïne en Espagne

La police espagnole, en collaboration avec les forces de sécurité portugaises, a démantelé lundi un réseau de narcotrafiquants qui voulait introduire en Espagne de la drogue en provenance du Maroc et dissimulée dans un bateau de pêche. En tout, 20...

France : rapport de force entre chrétiens et musulmans chez les rappeurs

Depuis quelques jours, le rappeur Gims est au cœur d’une polémique après avoir dit qu’il ne veut plus qu’on lui souhaite « bonne année » parce que cela est contraire à l’islam. Cette polémique rappelle le rapport de force entre chrétiens et musulmans dans le...