Pays-Bas : virée par la police, une Marocaine réclame 300 000 euros

22 mai 2022 - 21h20 - Ecrit par : S.A

Le tribunal de La Haye statuera sur l’affaire de la Maroco-néerlandaise Fatima Aboulouafa, ancienne cheffe d’équipe de la police de Leiden, licenciée fin 2019 pour avoir dénoncé le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la police.

Lors de l’audience du 17 mai 2022, Fatima Aboulouafa a contesté son licenciement devant le tribunal de La Haye et réclamé 300 000 € de dommages et intérêts si elle n’intègre pas à nouveau la police. « La police est une très grande organisation avec 67 000 employés. Mme Aboulouafa a exercé son métier sans faille pendant un quart de siècle. Il y a aussi beaucoup de collègues, dont de nombreux cadres, qui ont indiqué qu’ils aimeraient travailler avec elle », a plaidé son avocat Mariska Aantjes. Présent à l’audience, le chef de la police Luthe Nieuwerth, ancien responsable du programme de diversité, a affirmé avoir reçu trois offres de chefs de police qu’Aboulouafa souhaitait. « Nous n’avons plus discuté de ces offres avec Mme parce qu’elle a interrompu la consultation à l’époque. » Interrogée par le juge qui lui a demandé si elle aurait pu empêcher le conflit, Fatima Aboulouafa fulmine de colère. « Désolé, je deviens un peu émotive maintenant », a-t-elle répondu. « Depuis 27 ans, j’ai toujours essayé de soulever les problèmes avec la police, l’organisation que j’aime tant malgré tout. La police a oublié d’être au service, à la fois des citoyens et de l’intérieur », a-t-elle ajouté.

À lire : Pays-Bas : pour avoir dénoncé le racisme, une commissaire de police d’origine marocaine virée

Celle qui travaillait au sein de la police depuis 23 ans et dirigeait depuis un an une unité de 130 policiers à Leiden a été licenciée fin 2019 pour avoir dénoncé le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la police. Fatima Aboulouafa avait rapporté à la hiérarchie policière des faits de dix à quinze agents à la police avec ses dirigeants à La Haye. Il s’agit des insultes proférées à l’encontre des Marocains dans un groupe WhatsApp. Les agents les avaient qualifiés d’ « exterminateurs marocains ». À partir de juin 2019, elle s’est penchée sur des sujets tels que la discrimination, le racisme et l’abus de pouvoir sur Instagram avec la police. Quelques mois plus tard, le chef de corps de la police nationale néerlandaise, l’avait contactée pour l’informer que « sa présence provoquait des troubles parmi les chefs d’unité, les chefs de secteur et les chefs d’équipe », avait rapporté le média NL Times.

Tags : Pays-Bas - Racisme - Droits et Justice

Aller plus loin

Pays-Bas : le coup de gueule d’Ihattaren contre les policiers racistes

L’international maroco-néerlandais, Mohamed Ihattaren, souvent victimes d’actes racistes de la part des forces de l’ordre, a poussé un coup de gueule contre ces comportements...

Pays-Bas : pour avoir dénoncé le racisme, une commissaire de police d’origine marocaine virée

Pour avoir dénoncé, au cours de cet été, le racisme, les abus de pouvoir et les brimades au sein de la police, la Chef de la police de Leiden, Fatima Aboulouafa, a été renvoyée...

Selma Omari déplore le manque de solidarité des Marocains des Pays-Bas

Première grande star d’origine marocaine des réseaux sociaux aux Pays-Bas, Selma Omari a plus d’un demi-million d’abonnés sur Instagram et 125 000 sur YouTube, elle confie dans un...

Bilal Addou dénonce le racisme et la discrimination au sein de la police néerlandaise

Un documentaire titré « The Blue Family » et diffusé récemment sur la télévision néerlandaise, fait polémique pour avoir mis le doigt sur un phénomène qui semble avoir la peau dure :...

Nous vous recommandons

Marhaba 2022 : affluence record et embouteillage monstre à la frontière de Sebta

Le flux de MRE vers le Maroc dans le cadre de l’Opération Marhaba a considérablement augmenté à Sebta depuis vendredi. Des milliers de personnes et des centaines de véhicules passent jusqu’à 9 heures dans la zone d’attente aménagée à la frontière pour éviter...

Exploits à l’hôpital de Ouarzazate

Encore un exploit à mettre à l’actif des chirurgiens marocains. Il s’agit de l’ablation d’une tumeur à la moelle épinière réalisée avec succès au centre hospitalier provincial (CHP) Sidi Hsain Benacceur de...

Autriche : le voile d’une musulmane arraché dans un bus

Alors que l’Autriche traverse une vague d’islamophobie, une femme musulmane voilée a été agressée dans un bus à Vienne.

Mohamed Ihattaren sauvé in extremis par la Juventus Turin

L’international marocain Mohamed Ihattaren quitte enfin le PSV Eindhoven. Alors que le joueur âgé de 19 ans perdait tout espoir de se trouver un club, l’offre d’achat de la Juventus Turin vient le sauver d’une situation très...

JO 2021 : les huit mois de préparation de Teddy Riner au Maroc

En quête d’un troisième titre, le double médaillé olympique français Teddy Riner s’est exilé ces huit derniers mois au Maroc pour se préparer tant physiquement que mentalement. Une équipe de France 2 s’est intéressée au sportif qui pour avancer a fait de...

Les États-Unis renforcent la défense aérienne marocaine

Dans le projet de budget militaire pour l’année 2023, présenté fin juillet au Congrès, les États-Unis prévoient de financer un réseau de défense aérienne dans les pays de la région MENA. L’aide américaine serait destinée aux pays arabes, dont le Maroc, qui ont...

Des missiles algériens dirigés vers le Maroc ?

La crise entre l’Algérie et le Maroc tend à s’intensifier depuis la mort de trois routiers algériens dans la région du Sahara. L’Algérie accuse le Maroc de la mort de ses ressortissants et menace de riposter. De son côté, le Maroc n’a donné aucune...

L’Espagne « paiera cher » sa crise avec l’Algérie, selon José María Aznar

L’ancien chef du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déclaré que l’Espagne sera la grande perdante dans sa crise avec l’Algérie, dénonçant un « échec diplomatique notable » dans la gestion de cette crise par l’Exécutif de Pedro...

Retour de Ziyech : coup de pression sur le coach Vahid

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine de football (FRMF) fait pression sur le coach Vahid Halilhodzic au sujet du retour de Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui en équipe nationale. Le patron du football affirme avec force que les portes de...

Près de 70% des Marocains défavorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie

En tout, 67 % des Marocains ne sont pas favorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie, un souhait exprimé par le roi Mohammed VI dans le discours prononcé à l’occasion de la fête du trône le 31 juillet. C’est ce que révèle un sondage en ligne proposé...