Schaerbeek : plaidoyer pour renommer une rue aux noms du couple marocain tué en 2002

9 mai 2021 - 08h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

La fondatrice de l’association citoyenne Habiba Ahmed Foundation (HAF), Kenza Isnasni, fille aînée du couple marocain tué par un sympathisant d’extrême droite à Schaerbeek le 7 mai 2002, a réitéré vendredi sa demande de voir une partie de la rue du drame baptisée rue Habiba-Ahmed. Elle a également appelé à un devoir de mémoire contre le racisme.

Cela fait 19 ans que Hendrik Vyt, un sympathisant du Vlaams Blok avait tiré sur ses voisins marocains, rue Vanderlinden 12. La famille Isnasni avait été victime d’une tuerie raciste le 7 mai 2002. Le meurtrier avait abattu Habiba El Hajji, 45 ans et Ahmed Isnasni, 47 ans. Les enfants du couple Walid et Yassine, avaient eu la vie sauve grâce à leur voisin Gérard Buyck. Ce crime raciste avait entraîné la consternation en Belgique. En 2020, Kenza Isnasni, fille aînée du couple assassiné a créé une association en mémoire de ses parents. L’association citoyenne Habiba Ahmed Foundation (HAF) lutte contre le racisme. Elle a pour marraine la princesse Esméralda de Belgique, et comme parrains, il y a l’auteur-compositeur-interprète, rappeur et écrivain franco-rwandais, Gaël Faye et l’auteur et metteur en scène Dorcy Rugamba.

Vendredi, triste commémoration du drame de 2002, Kenza Isnasni a plaidé une fois de plus pour renommer une rue aux noms des victimes. « L’inauguration d’une rue Habiba-Ahmed représenterait un message fort. Pour la mémoire, nommer une rue, c’est reconnaître de manière pragmatique et symbolique la richesse d’une société, son apport, son évolution, son histoire croisant les regards du passé et du présent », a-t-elle déclaré. En 2018, elle avait demandé à la commune de Schaerbeek qu’une portion de la rue du drame soit baptisée rue Habiba-Ahmed. « Entre-temps, il y a eu la pandémie, mais nous espérons bien reprendre les discussions », a fait savoir Kenza Isnasni.

La journée du 7 mai 2021 a été également consacrée au lancement du site web de l’association HAF et à un appel « Devoir de mémoire contre le racisme », rapporte Belga. « Nous appelons tous les citoyens à le rejoindre et à le signer. […] Cette initiative appelant à la vigilance et à la reconnaissance aspire à être rassembleuse », a expliqué Kenza Isnasni.

Sujets associés : Belgique - Racisme - Homicide - Schaerbeek

Aller plus loin

Assassinat du couple Isnasni : 20 ans après, les habitants de Schaerbeek se souviennent

À Schaerbeek, l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans) abattu dans leur appartement le 7 mai 2002 par un sympathisant d’extrême droite...

La princesse Esméralda de Belgique, marraine de la Habiba-Ahmed Foundation

La princesse Esméralda de Belgique soutient les actions de la Habiba-Ahmed Foundation dont elle est désormais la marraine. La Fondation, appartenant à Kenza Isnasni, l’une des...

Schaerbeek : commémoration du 20ᵉ anniversaire du meurtre d’Ahmed et Habiba Isnasni (vidéo)

Vingt ans après l’assassinat par un membre d’extrême droite, d’Ahmed et Habiba Isnasni, leur fille Kenza reste toujours traumatisée par cet acte ignoble qui s’est produit dans...

Schaerbeek : le siège social de la fondation Habiba Ahmed implanté sur les lieux du drame

19 ans après l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans), leurs enfants ont réussi à faire de l’immeuble où ils ont connu cette fin...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...