Schaerbeek : le siège social de la fondation Habiba Ahmed implanté sur les lieux du drame

31 octobre 2021 - 17h40 - Ecrit par : G.A

19 ans après l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans), leurs enfants ont réussi à faire de l’immeuble où ils ont connu cette fin tragique, le siège social de la fondation qui porte leur nom. La cérémonie de pose de la plaque sur l’immeuble a eu lieu vendredi dernier en présence de plusieurs personnalités ainsi que des proches et amis de la famille.

La fondation Habiba Ahmed a été créée en mémoire du couple marocain abattu le 7 mai 2002 par un sympathisant d’extrême droite. En implantant le siège social de cette fondation sur le lieu du drame, au 121 de la rue Vanderlinden à Schaerbeek, leurs proches veulent œuvrer pour que la mémoire de Habiba et Ahmed ne se perde. Même si implantée à ce niveau, témoin d’un passé douloureux, la fondation ne travaille pas dans les locaux, rapporte bx1.be.

À lire : La princesse Esméralda de Belgique, marraine de la Habiba-Ahmed Foundation

Vendredi dernier, une plaque a été posée sur la maison, en présence de membres du collège schaerbeekois, dont la bourgmestre représentant Cécile Jodogne, ainsi que la secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des chances Nawal Ben Hamou. Tout en saluant le travail de mémoire qui se fait, elles ont tenu à exprimer leur soutien à la fondation qui s’apprête commémorer les 20 ans du drame.

À lire : Schaerbeek : plaidoyer pour renommer une rue aux noms du couple marocain tué en 2002

Le cabinet de la secrétaire d’État fédérale à l’Égalité des genres, à l’Égalité des chances et à la Diversité Sarah Schlitz était également représenté. Gérard Buyck, le voisin qui a secouru les trois enfants de la famille, a également pris part à l’événement. Autre fait important vendredi dernier, le lancement de la campagne #RDV7MAI2022 en perspective à la commémoration des 20 ans de la tragédie et un crowdfunding à cet effet.

À lire : Bruxelles va rendre hommage à un couple de Marocains tué par un raciste

« On aspire à ce que la rue soit renommée en leur mémoire », a expliqué Kenza Isnasni, à l’origine la fondation créée en mémoire de ses parents. « L’espace public est le reflet de l’histoire de la société et avoir une rue à leurs noms permettrait de prolonger le travail de mémoire, qui doit perdurer pour que ce genre d’actes ne se reproduise plus jamais… C’est aussi une manière de valoriser leur histoire et celles de toute une génération de parents », a-t-elle ajouté.

Tags : Racisme - Homicide - Schaerbeek - Hommage

Aller plus loin

Schaerbeek : plaidoyer pour renommer une rue aux noms du couple marocain tué en 2002

La fondatrice de l’association citoyenne Habiba Ahmed Foundation (HAF), Kenza Isnasni, fille aînée du couple marocain tué par un sympathisant d’extrême droite à Schaerbeek le 7 mai...

La princesse Esméralda de Belgique, marraine de la Habiba-Ahmed Foundation

La princesse Esméralda de Belgique soutient les actions de la Habiba-Ahmed Foundation dont elle est désormais la marraine. La Fondation, appartenant à Kenza Isnasni, l’une des...

Schaerbeek : Mounir, 26 ans, décède après une interpellation policière

À Schaerbeek, Mounir, un jeune homme de 26 ans a été victime d’une bavure policière dans la nuit de mercredi à jeudi. Il est décédé après son admission à l’hôpital. Une marche blanche...

Schaerbeek : les premiers résultats de l’autopsie de Mounir révélés

Les premiers résultats de l’autopsie du corps de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek ont été...

Nous vous recommandons

Football : « Algérie-Maroc est une finale avant l’heure »

Le derby Maroc-Algérie de ce samedi ne sera pas sans intensité ni agressivité, selon Abdessalam Ouadou. Les deux équipes ne se sont plus jamais croisées en match officiel depuis 2011, lors des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations. Une rencontre...

Le Maroc impose le cachet d’entrée pour les habitants de Melilla

La déléguée du gouvernement à Melilla, Sabrina Moh, a annoncé que les autorités marocaines vont imposer le cachet d’entrée sur les passeports aux habitants de la ville autonome désireux de traverser la frontière pour se rendre dans le...

Vahid Halilhodzic s’emporte contre un journaliste

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, s’est emporté contre un journaliste au sujet d’une question sur l’absence de l’international marocain Hakim Ziyech à la Coupe d’Afrique des nations (CAN...

Maroc : le prix du pain emporte deux responsables de la fédération des boulangers

Lors d’une réunion extraordinaire de son bureau central, la Fédération nationale de la Boulangerie et pâtisserie au Maroc (FNBP) a suspendu deux responsables. Une suspension qui intervient dans la foulée de la polémique autour de la hausse des prix du...

Tensions Algérie-Maroc : réactions de l’Arabie saoudite et des États-Unis

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc continue de susciter des réactions. Après la Ligue arabe, la France, Israël, c’est au tour de l’Arabie saoudite et des États-Unis de...

Menacé d’expuslion, Hassan Iquioussen craint d’être arrêté au Maroc

Hassan Iquioussen->mot4970], star de la prédication en ligne sur sa chaîne YouTube, est sous le coup d’une menace d’expulsion du territoire français. Il est accusé d’antisémitisme.

L’Algérie ne veut plus d’avions marocains dans son espace aérien

Près d’un mois après la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc, l’Algérie a décidé de « fermer immédiatement » son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain, dès ce mercredi 22...

Tanger : on en sait un plus sur le crash de l’avion transportant du cannabis

L’avion qui s’est écrasé à Tanger, le 30 novembre dernier est un ancien aéroplane transportant de la drogue vers l’Espagne. Après l’arrestation du conducteur, un pilote espagnol, une enquête est en cours pour identifier les instigateurs de ce réseau de trafic...

Sahara : la Suisse tend la main au Maroc et au Polisario, l’Algérie réagit

La Suisse est préoccupée par la question du Sahara. Elle accepte d’accueillir à nouveau les tables rondes entre le Maroc et le Polisario. De son côté, l’Algérie oppose un refus catégorique.

La France ne jouera pas le médiateur entre l’Espagne et le Maroc

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a indiqué vendredi qu’il ne revient pas à la France de faire la médiation entre l’Espagne et le Maroc. Il reste confiant que les deux pays surmonteront cette crise dans le « dialogue » et de...