Schaerbeek : le siège social de la fondation Habiba Ahmed implanté sur les lieux du drame

31 octobre 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

19 ans après l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans), leurs enfants ont réussi à faire de l’immeuble où ils ont connu cette fin tragique, le siège social de la fondation qui porte leur nom. La cérémonie de pose de la plaque sur l’immeuble a eu lieu vendredi dernier en présence de plusieurs personnalités ainsi que des proches et amis de la famille.

La fondation Habiba Ahmed a été créée en mémoire du couple marocain abattu le 7 mai 2002 par un sympathisant d’extrême droite. En implantant le siège social de cette fondation sur le lieu du drame, au 121 de la rue Vanderlinden à Schaerbeek, leurs proches veulent œuvrer pour que la mémoire de Habiba et Ahmed ne se perde. Même si implantée à ce niveau, témoin d’un passé douloureux, la fondation ne travaille pas dans les locaux, rapporte bx1.be.

À lire : La princesse Esméralda de Belgique, marraine de la Habiba-Ahmed Foundation

Vendredi dernier, une plaque a été posée sur la maison, en présence de membres du collège schaerbeekois, dont la bourgmestre représentant Cécile Jodogne, ainsi que la secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des chances Nawal Ben Hamou. Tout en saluant le travail de mémoire qui se fait, elles ont tenu à exprimer leur soutien à la fondation qui s’apprête commémorer les 20 ans du drame.

À lire : Schaerbeek : plaidoyer pour renommer une rue aux noms du couple marocain tué en 2002

Le cabinet de la secrétaire d’État fédérale à l’Égalité des genres, à l’Égalité des chances et à la Diversité Sarah Schlitz était également représenté. Gérard Buyck, le voisin qui a secouru les trois enfants de la famille, a également pris part à l’événement. Autre fait important vendredi dernier, le lancement de la campagne #RDV7MAI2022 en perspective à la commémoration des 20 ans de la tragédie et un crowdfunding à cet effet.

À lire : Bruxelles va rendre hommage à un couple de Marocains tué par un raciste

« On aspire à ce que la rue soit renommée en leur mémoire », a expliqué Kenza Isnasni, à l’origine la fondation créée en mémoire de ses parents. « L’espace public est le reflet de l’histoire de la société et avoir une rue à leurs noms permettrait de prolonger le travail de mémoire, qui doit perdurer pour que ce genre d’actes ne se reproduise plus jamais… C’est aussi une manière de valoriser leur histoire et celles de toute une génération de parents », a-t-elle ajouté.

Sujets associés : Racisme - Homicide - Schaerbeek - Hommage - MRE

Aller plus loin

Assassinat du couple Isnasni : 20 ans après, les habitants de Schaerbeek se souviennent

À Schaerbeek, l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans) abattu dans leur appartement le 7 mai 2002 par un sympathisant d’extrême droite...

Schaerbeek : plaidoyer pour renommer une rue aux noms du couple marocain tué en 2002

La fondatrice de l’association citoyenne Habiba Ahmed Foundation (HAF), Kenza Isnasni, fille aînée du couple marocain tué par un sympathisant d’extrême droite à Schaerbeek le 7...

Schaerbeek : les premiers résultats de l’autopsie de Mounir révélés

Les premiers résultats de l’autopsie du corps de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek ont été dévoilés.

Schaerbeek : la marche blanche pour Mounir annulée

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, a annulé la marche blanche prévue hier, dimanche.

Ces articles devraient vous intéresser :

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.