Schaerbeek : la famille de Mounir, mort après une interpellation policière, veut connaître la vérité

1er août 2021 - 12h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, veut connaître la vérité. Elle s’est constituée partie civile pour avoir accès au dossier.

Les circonstances de la mort de Mounir, 26 ans, restent floues pour la famille. La porte-parole adjointe de la zone de police Bruxelles-Nord, a confirmé qu’une intervention s’était déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi dernier pour une « personne nue sur la voie publique » et qui « semblait sous l’influence de substances ».

À lire : Schaerbeek : Mounir, 26 ans, décède après une interpellation policière

Selon la police, Mounir a eu un arrêt cardiaque dans l’ambulance lors de son transfert entre le lieu de l’intervention et l’hôpital. Ses proches ne croient pas à cette version des faits. Selon eux, « le corps de la victime présentait de nombreuses traces des coups et il reste de larges zones d’ombres à éclaircir quant aux motivations de l’interpellation et la manière dont elle a eu lieu », rapporte BX1. Souhaitant connaître les circonstances exactes de l’arrestation du jeune homme, sa famille s’est constituée partie civile.

De son côté, le parquet a ordonné une autopsie afin de faire la lumière sur le décès.

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Décès - Schaerbeek - Arrestation

Aller plus loin

Schaerbeek : le siège social de la fondation Habiba Ahmed implanté sur les lieux du drame

19 ans après l’assassinat du couple marocain Habiba El-Hajji (45 ans) et Isnasni Ahmed (47 ans), leurs enfants ont réussi à faire de l’immeuble où ils ont connu cette fin...

Schaerbeek : la famille de Mounir dépose plainte

La famille de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek, veut connaître les circonstances exactes de sa mort. Elle...

Schaerbeek, des centaines de personnes ont rendu hommage à Habiba et Ahmed Isnasni

La commémoration du 20ᵉ anniversaire de l’assassinat d’Ahmed et Habiba Isnasni a pris cette année, une allure bien plus imposante. Au fil des ans, de nombreuses personnes se...

Schaerbeek : les premiers résultats de l’autopsie de Mounir révélés

Les premiers résultats de l’autopsie du corps de Mounir, un jeune homme de 26 ans, décédé après une interpellation policière rue du Brabant à Schaerbeek ont été dévoilés.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.