Suède : des incidents après des corans brûlés

17 avril 2022 - 09h40 - Monde - Ecrit par : A.T

Plusieurs policiers ont été blessés en Suède dans des heurts avec des manifestants qui protestaient jeudi, après que des sympathisants d’extrême droite ont annoncé leur intention de brûler le Coran dans la ville de Linköping.

L’incident a été déclenché en marge d’un rassemblement du mouvement anti-Islam « Hardline Line » dirigé par Rasmus Paludan, qui organise actuellement une tournée en Suède en ciblant des quartiers à forte communauté musulmane.

Si la manifestation s’est déroulée à Råslätt et à Jönköping, au cours de laquelle le Coran a été brûlé, celle de Linköping a été empêchée par la police. Le groupe d’extrême droite n’a pas pu rejoindre le lieu de rassemblement et la situation s’est ensuite détériorée entre les participants à la contre-manifestation et la police.

A lire : Une victoire pour les employés musulmans de Suède

« L’ambiance était violente et des attaques policières ciblées sur place », a indiqué la porte-parole de la police, ajoutant que plusieurs manifestants ont été interpellés et trois policiers blessés.

Pour sa part, le ministre suédois de la Justice et de l’Intérieur, Morgan Johansson, s’est exprimé sur Twitter : « peu importe ce que l’on pense du message de haine extrémiste de droite que représente Paludan, il est inacceptable de réagir par cette grave violence ». Selon le responsable c’est exactement la réaction que le « provocateur » veut voir.

Sujets associés : Manifestation - Suède - Islamophobie

Aller plus loin

Suède : de violentes émeutes après l’incendie d’un Coran

La manifestation contre l’incendie d’un Coran par le leader d’un parti d’extrême-droite en Suède s’est muée en violentes émeutes. Des heurts ont également éclaté entre émeutiers...

La Suède ouvre ses portes aux Marocains

La Suède autorise les voyageurs marocains vaccinés contre le coronavirus et d’autres nationalités comme Israël et Albanie à entrer sur son territoire à partir de ce lundi 27...

Une victoire pour les employés musulmans de Suède

Le tribunal administratif de Malmö a pris une décision en faveur des employés musulmans. Ceux-ci ont obtenu le droit à des pauses prière durant le travail.

Coran brûlé en Suède : le Maroc rappelle son Ambassadeur à Stockholm

L’Ambassadeur du Maroc en Suède a été rappelé pour consultation pour une durée indéterminée, après que le gouvernement suédois a autorisé une manifestation au cours de laquelle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.