Sebta et Melilia, des "territoires marocains" pour El Othmani (vidéo)

20 décembre 2020 - 20h00 - Ecrit par : S.A

Le Chef du gouvernement marocain, Saâdeddine El Othmani s’est prononcé sur le statut des enclaves de Sebta et de Melilla quelques jours après la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

"L’affaire du Sahara est non négociable", a-t-il déclaré dans un entretien à la chaîne de télévision Acharq, faisant ainsi référence à la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël.

Au sujet de Sebta et Melilia, El Othmani a fait remarquer que le statuquo est toujours en vigueur après 5 ou 6 siècles. "Le temps viendra pour l’affaire de Sebta et Melilia, des territoires marocains comme le Sahara", est-il persuadé.

Tags : Ceuta (Sebta) - Melilla - Vidéos - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Melilla : le Maroc inflige un camouflet à l’Algérie

Les Marocains ont mis en échec les tentatives de l’Algérie d’ouvrir une ligne maritime entre Melilla et Ghazouat et un consulat dans la même...

Melilla condamnée à coopérer avec le Maroc

Melilla n’a pas d’autre choix que de préserver ses relations économiques et commerciales avec le Maroc. C’est du moins ce qu’affirment des spécialistes qui ont nourri des réflexions...

L’Espagne exige des explications après les déclarations d’El Othmani sur Sebta et Melilla

Les propos du chef du gouvernement marocain Saâdeddine El Othmani au sujet de Sebta et Melilla ne plaisent pas à l’Espagne. L’ambassadrice du Maroc à Madrid a été convoquée en...

Le Maroc veut asphyxier Melilla et Sebta

Les nombreux projets de développement lancés par le roi Mohammed VI dans le Nord du Maroc pourraient à terme étouffer économiquement les villes de Sebta et...

Nous vous recommandons

Espagne : sept ans de prison pour trois Marocains coupables d’agression sur des néonazis

Le tribunal de Madrid a condamné trois jeunes Marocains à sept ans de prison et à verser une indemnité de 4 100 euros pour avoir agressé en octobre dernier deux jeunes militants d’un groupe d’extrême droite dans le quartier de San Blas à Madrid. Ils seront...

L’Iran veut rétablir ses relations diplomatiques avec le Maroc

L’Iran cherche à renouer le dialogue avec le Maroc après trois ans de gel des relations diplomatiques.

Un concurrent israélien de Glovo s’attaque au Maroc

L’application de livraison de nourriture « Haat » (« apporter » en arabe), qui jusque-là opère exclusivement dans le secteur arabe et essentiellement rural en Israël, prévoit de proposer ses services à l’étranger, notamment au...

Pas de messages sur les maillots des joueurs marocains

Les joueurs marocains qui inscriront des messages à caractères personnels ou religieux sur leurs équipements sportifs lors des matchs officiels, encourent de grosses sanctions, selon la direction nationale...

Au Maroc, la rage tue encore

La rage tue encore au Maroc. Malgré toutes les mesures prises pour éliminer le risque rabique, cette infection mortelle continue de sévir, se désolent les spécialistes qui appellent à un plan d’élimination totale d’ici...

La FRMF contredit Noussair Mazraoui et Hakim Ziyech

Alors que les internautes se déchirent déjà sur le refus de Noussair Mazraoui et Hakim Ziyech de rejoindre l’équipe du Maroc, dans le cadre des matchs barrages comptant pour le dernier tour qualificatif du Mondial 2022, la Fédération royale marocaine de...

Les Marocains risquent de payer plus cher leur pain

La hausse des prix des produits entrant dans la fabrication du pain et ses dérivés angoisse de plus en plus les boulangers marocains. Ils prévoient même d’augmenter le prix du pain en raison de cette situation qui s’ajoute aux impacts de la crise...

Maroc : le test PCR reste obligatoire pour les voyageurs

En réponse à la demande de certains professionnels de supprimer les tests PCR aux voyageurs, le gouvernement a rappelé que cette mesure reste en vigueur « jusqu’à nouvel ordre ».

Algérie : en fuite vers le Maroc, le principal suspect dans la mort du jeune lynché arrêté

En Algérie, le principal suspect dans la mort de Djamel Bensmail, jeune homme de 35 ans, lynché à Larbaâ Nath Irathen a été arrêté, selon les autorités, alors qu’il s’enfuyait vers le Maroc. La victime était soupçonnée d’être un pyromane. Le pays voisin est...

Un téléphone avec des données sensibles volé à Salé

À Salé, des jeunes hommes ont volé le téléphone mobile dont le contenu serait sensible d’une responsable du ministère de l’Intérieur. Les forces de l’ordre ont réussi à identifier et à interpeller les auteurs du...