La « singularité marocaine » évoquée sur la chaîne française BFMTV

3 février 2020 - 23h00 - France - Ecrit par : I.L

La "singularité marocaine" et les développements réalisés par le Royaume depuis l’accession au trône du Roi Mohammed VI ont été évoqués par la chaîne française d’information en continu, BFMTV.

L’émission "La librairie de l’éco" de Emmanuel Lechypre de la chaîne française BFMTV, a consacré une de ses éditions au Maroc avec des invités comme Abdelmalek Alaoui, spécialiste en communication et président de l’Institut marocain de l’intelligence stratégique, qui a dirigé l’ouvrage collectif "un chemin marocain" et Alexander Kateb, maître de conférence à Science Po et auteur de "Les économies arabes en mouvement".

Le choix de ce pays de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient n’est pas anodin. L’animateur-vedette de l’émission a indiqué qu’il s’agit d’un coup de zoom sur le Maroc, pays qui a eu la "trajectoire la plus rectiligne", qui est "resté à l’abri des tourments politiques" et qui était "l’un des premiers pays à entreprendre des réformes économiques libérales".

Dans leur développement, les deux invités reconnaissent que l’année 1994 a marqué l’ouverture du Maroc sur le monde avec la signature, à Marrakech, des accords du GATT, le démantèlement d’un certain nombre de barrières tarifaires et l’engagement du Royaume dans des accords de libre-échange. Ainsi donc, grâce à cette ouverture, le royaume peut commercer avec 54 pays grâce aux accords de libre-échange dont il dispose, a expliqué le président de l’Institut marocain de l’intelligence stratégique.

Abdelmalek Alaoui, dans son développement, a mis en relief les éléments qui font la singularité du Maroc dans son environnement. Au nombre de ces éléments, il a cité la trajectoire et la stabilité macro-économique et institutionnelle qui permettent au Royaume de pouvoir franchir un certain nombre d’écueils. Pour le conférencier Alaoui, le Maroc n’a pas été frappé par les "printemps arabes", à cause des réformes anticipatrices entreprises par le Roi Mohammed VI, dès le début des années 2000, de la création de l’Instance Equité et Réconciliation "très importante pour le travail mémoriel sur ce qui s’est passé avant l’avènement au trône du Souverain" ainsi que les grands chantiers lancés.

"Le premier pari du roi était de préparer toutes les infrastructures qui sont en capacité de pouvoir amorcer ce décollage économique", a justifié Abdelmalek Alaoui, rappelant la récente mise en place d’une commission spéciale en charge de réfléchir au nouveau modèle de développement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Mohammed VI - Médias - Développement

Ces articles devraient vous intéresser :

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Séisme au Maroc : le Roi Mohammed VI passe à l’action

Le Roi Mohammed VIa présidé ce 14 septembre une réunion stratégique au Palais Royal de Rabat, focalisée sur l’activation d’un plan d’urgence relatif au récent séisme d’Al Haouz.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Le roi Mohammed VI félicite Walid Regragui et les joueurs marocains

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, suite à leur parcours en coupe du monde au Qatar.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.