Recherche

La souffrance des Marocains bloqués à Sebta

© Copyright : DR

2 avril 2020 - 16h00 - Société

Confinés dans un centre sportif, une cinquantaine de travailleurs transfrontaliers marocains, bloqués à Sebta assurent manquer de tout, même de mesures d’hygiène.

Surpris par la fermeture des frontières, ces centaines de travailleurs à savoir des cuisiniers, des transporteurs, des maçons ou même des plombiers traversaient la frontière chaque jour pour accomplir divers travaux dans la ville de Sebta.

La plupart de ces personnes, travaillant pour la journée assurent n’avoir été informés de la décision qu’à leur retour, rapporte l’Economiste. Depuis ce jour, ils sont condamnés à vivre loin de leur famille, sans le sou pour l’hébergement et le moindre habit pour se changer.

Pour le même média, ces infortunés, originaires de Tétouan, Fnideq ou Mdiq ne demandent qu’à rentrer chez eux, quitte à passer en quarantaine pour s’assurer de leur situation sanitaire. Les plus courageux ont déjà regagné Tétouan, à la nage, effectuant le trajet inverse des migrants clandestins.

En attendant de trouver une issue favorable pour leur retour dans leurs familles respectives, ces ressortissants bloqués à Sebta ont survécu pendant les premières semaines grâce à diverses associations qui leur apportaient des viennoiseries et des boissons chaudes jusqu’à la mise en place du confinement en Espagne.

Désormais regroupés dans une salle couverte sans la moindre aide pour l’hygiène, ils ne survivent que grâce à des actions de solidarité de la part d’associations qui se font de plus en plus rares, elles aussi, à cause du durcissement des conditions de confinement chez le voisin ibérique.

A Guerguerat, des transporteurs bloqués vivent une situation similaire à la seule différence qu’ils sont pris en charge par les autorités marocaines. Cependant, des pénuries de produits alimentaires de base (légumes, fruits,…) sont donc à craindre de l’autre côté de cette frontière, fermée depuis le 18 mars puisque c’est à travers le passage de Guerguerat que l’approvisionnement en denrées essentielles du Maroc vers la Mauritanie et l’Afrique de l’Ouest circule.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact