Standard & Poor’s améliore de "stable" à "positive" la note du Maroc

13 mars 2004 - 12h16 - Ecrit par :

L’agence de notation Standard & Poor’s a amélioré de "stable" à "positive" la perspective de la note attribuée au Maroc concernant sa dette en devises.

Cette amélioration traduit les prévisions à moyen terme établies par l’Agence, qui tablent sur des perspectives de baisses supplémentaires de la dette extérieure publique, une amélioration du contrôle des dépenses publiques et une accélération des réformes du secteur public, indique un communiqué du ministère des Finances et de la Privatisation.

Cette décision, qui a été prise à la suite des consultations annuelles menées au Maroc au cours du mois de février dernier par une délégation de Standard & Poor’s, prend appui sur de bons indicateurs extérieurs, à savoir la baisse du stock de la dette extérieure résultant d’une gestion active de la dette, l’augmentation du niveau des réserves internationales provenant des investissements directs étrangers et des surplus du compte courant enregistrés au cours de ces dernières années, précise le communiqué.

D’autres facteurs ont été également pris en compte pour l’amélioration de la note du Maroc, dont la poursuite d’une libéralisation politique et sociale et un fort engagement pour les réformes économiques, notamment les récents succès des opérations de privatisation et la libéralisation des secteurs industriels clés.

Standard & Poor’s a souligné toutefois que la note attribuée au Maroc reste affectée par deux fragilités : des niveaux élevés, bien qu’en graduelle diminution, du déficit budgétaire et du poids de la dette, et une économie peu diversifiée.

L’Agence souligne par ailleurs qu’un rehaussement de la note attribuée au Maroc est possible si les réformes entreprises se traduisent par une amélioration des perspectives de croissance et par une réduction de la proportion des dépenses fixes qui demeure élevée dans le budget, en particulier la masse salariale..

MAP

Tags : Classement - Compétitivité - Etude

Nous vous recommandons

Gibraltar veut rétablir les routes maritimes et aériennes avec le Maroc

Gibraltar entend rétablir les routes maritimes et aériennes avec le Maroc. Dans ce sens, les autorités affirment avoir entamé des discussions avec le royaume.

Casablanca : le propriétaire escroc d’une clinique arrêté

Huit individus dont une femme et le propriétaire d’une clinique privée ont été déférés samedi dernier devant le paquet près la Cour d’appel de Casablanca. Ils avaient été arrêtés par la Brigade nationale de la police judiciaire pour leur implication présumée dans...

Espagne : arrivée des premières saisonnières marocaines à Huelva

Près de 12 600 saisonnières marocaines travailleront dans les plantations de fruits rouges dans le Sud de l’Espagne, à Huelva, lors de la prochaine campagne agricole. Les premières arrivées sont prévues pour ce mercredi 12...

Nordin El Hajjioui, dans le top 50 Interpol, risque 12 ans de prison

Une peine ferme de 12 ans de prison a été requise lundi à l’encontre du Belge d’origine marocaine Nordin El Hajjioui alias « Dikke Nordin van den Dam », l’un des hommes les plus recherchés en Belgique qui figure dans le top 50...

Le Maroc vote contre Israël à l’ONU

Le Maroc fait partie des pays qui ont voté pour une résolution anti-israélienne déposée par les Palestiniens devant la commission de l’ONU pour la politique et la décolonisation. Le royaume se met-il son allié à dos...

Le Maroc lève les mesures de restriction

L’annonce était attendue depuis de nombreuses semaines, c’est désormais chose faite. Le gouvernement vient de mettre fin aux principales mesures restrictives touchant les Marocains depuis le début de l’épidémie, tout en renforçant l’utilisation du pass...

Réaction de Vahid Halilhodzic suite aux propos de Fouzi Lekjaa

Le technicien franco-bosnien Vahid Halilhodzic a réagi aux propos du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), qui s’est récemment prononcé sur son avenir à la tête de l’équipe du...

Des familles marocaines bientôt à la rue en Espagne

Fatima Maknassi, 31 ans, et Rachid El Yagoubi, 51 ans, ont été expulsés de leur logement à Madrid l’année dernière. Le couple marocain est toujours à la recherche d’un logement décent.

Né en France, on lui refuse la nationalité

Alors qu’il est né en France, un élève dont les parents sont Marocains n’a toujours pas de papiers d’identité. Une situation qui pourrait l’empêcher de passer le baccalauréat à la fin de l’année. Il continue de multiplier les appels au...

« Vers dans le tagine » : le propriétaire du restaurant en prison

Le restaurateur épinglé dans la province d’Azilal, pour avoir servi à ses clients de la nourriture «  infestée de vers  » sera finalement poursuivi en état d’arrestation. Ainsi, en a décidé le tribunal de première instance de la...