Tanger : Le port s’apprête à accueillir les premiers flux de MRE

20 juin 2002 - 20h48 - Ecrit par :

Si les hirondelles marquent l’arrivée du printemps, l’été à Tanger démarre avec les premiers flux de MRE. Déjà des voitures immatriculées à l’étranger commencent à circuler dans la ville depuis le week-end. Les autorités ont pris leurs dispositions pour le bon déroulement de l’opération avec le lancement officiel de l’opération Transit 2002, qui se déroule du 15 juin au 15 septembre.

Cette année, ce sont plus de deux millions de MRE qui feront la traversée du détroit dans les deux sens. Ce qui fait, selon des chiffres officiels, une moyenne de près de 70.000 personnes et 15.000 véhicules par jour. Concernant la ligne Nador-Alméria, il est prévu de dépasser cette année les 650.000 MRE embarqués sur cette ligne, soit une augmentation prévue de plus de 10%. Les autorités espagnoles ont mis en place une nouvelle gare maritime de plus de 3.500 m2 ainsi qu’une aire de stationnement et de repos de 33.000 m2 qui servira le reste de l’année de zone de servitude.
Comme chaque année, des mesures de renforcement de la flotte qui assure la traversée ont été entreprises de part et d’autre du détroit. Le nombre de bateaux actuellement disponibles est de 25 unités appartenant à dix compagnies de différentes nationalités. Ces moyens permettront de satisfaire la demande qui, rappelons-le, a augmenté de 8% entre 2000 et 2001. Le trafic devrait aussi augmenter cette année. C’est le port d’Algésiras qui connaît la plus grande affluence durant la première phase de l’opération Transit. Alors qu’en fin août et début septembre, ce sont les ports de Tanger et Sebta qui attirent le plus de trafic.
Algésiras comptera cette année avec une capacité de près de 11.000 véhicules par jour, dont plus de la moitié en direction du port de Tanger. A signaler que les délais d’attente au port ont été considérablement améliorés. L’allégement des procédures de contrôle douanier et policier ainsi que la mise en place d’un schéma de circulation faciliteront la tâche aux MRE.
Malgré tout, certains responsables ne cachent pas les difficultés qui pourraient surgir. En effet, les soucis sécuritaires espagnols pourraient provoquer des goulots d’étranglement qui se répercuteraient sur les ports marocains. D’autre part, la question de la sécurité des bateaux assurant la traversée est remise sur le tapis. L’année dernière, plusieurs bateaux ont provoqué des incidents soit au port de Tanger ou au cours de la traversée. Selon un opérateur au port, ce serait la vétusté de certains navires qui en serait la principale cause.

Source : l’economiste

Tags : Tanger - Opération Marhaba 2022

Nous vous recommandons

Opération Marhaba 2022 : voici les nouvelles mesures douanières (circulaire)

En vue de garantir la réussite de l’opération Marhaba qui démarre dans quelques jours, la douane marocaine a adopté des mesures exceptionnelles, pour faciliter l’accès à ses services aux Marocains résidant à l’étranger...

France : une entreprise oblige Mohamed à s’appeler Antoine (vidéo)

L’affaire qui oppose l’ingénieur Mohamed Amghar à l’entreprise Intergraph France était à nouveau instruite devant le Conseil des Prud’hommes. La société est accusée de discrimination raciale et harcèlement...

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle l’Association nationale des jeunes...

Bonne nouvelle, les barrages d’eau au Maroc commencent à se remplir

À la date du 17 mars, les barrages marocains ont dépassé plus de 5,3 milliards de mètres cubes (m³), soit un taux de remplissage d’environ 33 %.

Le Maroc compte 5000 millionnaires

Le Maroc est cité parmi les cinq pays les plus riches du continent. Le royaume regroupe un très grand nombre de millionnaires et milliardaires, selon le cabinet Henley & Partners.

Au Maroc, une femme voilée interdite d’accès à un restaurant

Un fait inhabituel et surprenant s’est produit cette semaine au Maroc. Une femme s’est vu refuser l’accès à un restaurant à Rabat car elle était voilée.

Tomate : le Maroc boude le marché russe

Pour la campagne de cette année, plusieurs professionnels de la tomate marocaine ont écarté le marché russe de l’exportation. Pour ne pas essuyer des pertes, ils ont refusé d’exporter leur produit vers ce pays qu’ils accusent de protectionnisme...

Les confidences de Mélissa Theuriau sur son couple avec Jamel Debbouze

Invitée de l’émission « En Aparté », le 22 mars 2022 sur Canal+, Mélissa Theuriau, journaliste et épouse de l’humoriste marocain Jamel Debbouze, a fait quelques confidences sur son couple et sa vie de...

Maroc : les tablettes et ordinateurs taxés

La proposition de loi sur la taxe sur les équipements informatiques initiée par le gouvernement a été facilement votée par la chambre des représentants.

Estelle Denis clashée après une attaque pour un vol vers Marrakech en retard

La journaliste et animatrice de télévision française Estelle Denis s’en est pris à la compagnie aérienne Transavia à cause d’un vol retardé vers Marrakech. De quoi provoquer la colère des internautes. Estelle Denis attaque Transavia à cause d’un vol...