Recherche

Tanger, plaque tournante de l’ecstasy !

© Copyright : DR

18 septembre 2019 - 19h00 - Société

A Tanger, la gare routière se transforme peu à peu en un véritable pôle de trafic de psychotropes, notamment, l’ecstasy. En cause, cette drogue se vend à un prix bon marché, qui varie de 4 à 6 dirhams, le comprimé.

Dans une quête effrénée de développer leur commerce dans le Royaume, les trafiquants n’hésitent pas à baisser le prix de l’ecstasy. Ce psychotrope qui se vendait les années antérieures à 100 dirhams l’unité, coûte dépuis peu 4 à 6 dirhams, le comprimé.

En conséquence, le produit afflue sur le marché national, surtout à Tanger, transformant ainsi la ville en un lieu d’approvisionnement principal pour les trafiquants et les vendeurs, rapporte Al Ahdath Al Maghribia.

La ville de Détroit marque le point de départ des opérations de distribution de ce type de « Karkobi » au Maroc, selon les dernières statistiques réalisées par les services de la police, sur la base de la quantité des comprimés saisis à la gare routière de Tanger.

Le prix du comprimé d’ecstasy est fixé à 6 dirhams, voire à 4, selon la quantité demandée dans bon nombre de points de vente à Tanger tandis que le même produit coûte 10 dirhams, l’unité, à Rabat. Résultat : c’est une ruée vers les souks de Tanger, qui s’observe. Les tenanciers de ces souks gagnent en moyenne 400 dirhams sur la vente de 100 comprimés dans les villes de Fès et de Salé. La police a un grand défi à relever, relève le journal.

Mots clés: Fès , Drogues , Tanger , Salé , Trafic

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact