Témoignage de la famille de l’adolescent marocain tué après le match Maroc-France

16 décembre 2022 - 14h00 - France - Ecrit par : S.A

La mort d’Aymen, adolescent de 14 ans percuté mercredi soir, rue de Barcelone, cité de la Mosson, après le match Maroc-France a semé la consternation dans sa famille mais aussi dans la communauté des Franco-marocains de Montpellier. Le président de la mosquée Averroès déplore qu’on puisse « en arriver là pour du foot ».

« Les gens ont les nerfs », lâche Bachir, l’un des oncles d’Aymen auprès de Midi Libre. « C’est malheureux d’en arriver là pour du foot. Ce match, c’était une joie pour nous. Là, on se sent attaqués », déplore Lhoussine Tahri, le président de la mosquée Averroès. Jeudi, Lemnouar, le père d’Aymen a reçu dans l’appartement familial de Celleneuve la visite ses amis, des professeurs, des collègues dans l’appartement familial de Celleneuve venus apporter leur soutien, dire l’estime et l’affection portées à l’élève de 4ᵉ au collège des Escholiers de la Mosson et sa famille. « Il était aimé, tout le monde l’appréciait à La Paillade et à Celleneuve. Il était serviable, venait souvent aider ma mère à porter des sacs. Jeudi matin, mon père qui revenait du Maroc, l’a pris dans ses bras pour lui dire qu’il lui avait manqué », témoigne Jibril, son cousin.

À lire : En Italie, un Marocain meurt percuté par un camion

Témoin des faits, il raconte que la victime avait la tête par terre et bougeait seulement la jambe après avoir été renversé par une voiture folle. « Ensuite, à l’hôpital, quand j’ai appris qu’il était décédé, je suis tombé dans les pommes », poursuit-il. Azeddin, un proche, qualifie les faits d’ « acte terroriste ». « Moi, si on m’arrache une écharpe, je ne vais pas tuer avec un couteau. Mais une voiture, c’est une arme, il n’a pas réfléchi mais c’était préparé, son truc. Il y a eu une victime, mais il aurait pu y en avoir trois ou quatre. Pour moi, c’était un acte terroriste ». A l’en croire, plusieurs provocations avaient précédé les faits, notamment la sortie d’un « calibre à blanc ». « Ils cherchaient la petite bête. Ils roulaient à vive allure rue de Saragosse et se sont engagés vers les commerces. J’avais l’impression que le conducteur n’était pas dans son état normal », renchérit Bachir.

À lire : Sebta : un Marocain meurt écrasé par un camion

La famille d’Aymen ne demande qu’une chose : justice pour l’adolescent. « Ce qu’on veut, c’est que justice soit faite, que le coupable soit mis en prison, purge sa peine et souffre, réclame Said, le grand frère de la victime. C’est un meurtre pour un bout de tissu bleu-blanc-rouge pour un simple drapeau. Pour faire ça, on ne peut pas être dans un état stable mais ce qu’on veut, c’est l’apaisement ». Après le décès de l’adolescent, une enquête a été ouverte pour « coups mortels aggravés avec arme par destination, en l’occurrence la voiture. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Montpellier - Décès - MRE - Mort d’Aymen à Montpellier

Aller plus loin

Sebta : un Marocain meurt écrasé par un camion

Un Marocain de 23 ans est décédé vendredi après être tombé du dessous d’un camion. Il aurait quitté les entrepôts de Tarajal (Sebta) depuis décembre pour demander l’asile...

En Italie, un Marocain meurt percuté par un camion

Un Marocain de 37 ans est décédé après avoir été percuté volontairement par un camion, vendredi, dans la municipalité de Biandrate, dans le Nord de l’Italie. Le conducteur du...

Perpignan : le tueur présumé d’Aymane tabassé en prison

L’auteur de l’agression qui a ôté la vie à Aymane le soir du match entre la France et le Maroc en Coupe du monde, a été agressé en prison. Les surveillants alertent sur la...

Mort d’Aymen à Montpellier : les conclusions de l’autopsie dévoilées

Les premiers éléments sur les circonstances de la mort d’Aymen, adolescent marocain de 14 ans percuté par une voiture folle mercredi soir, rue de Barcelone, cité de la Mosson,...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.