Mort d’Aymen à Montpellier : les conclusions de l’autopsie dévoilées

17 décembre 2022 - 21h40 - France - Ecrit par : S.A

Les premiers éléments sur les circonstances de la mort d’Aymen, adolescent marocain de 14 ans percuté par une voiture folle mercredi soir, rue de Barcelone, cité de la Mosson, après le match Maroc-France, ont été dévoilés.

Réalisée à l’institut médico-légal de Montpellier, l’autopsie du corps d’Aymen livre ses premières conclusions. Son décès « était consécutif à une hémorragie interne massive », fait savoir le procureur de la République, Fabrice Bélargent dans un communiqué de presse, ajoutant que ses collaborateurs ont reçu les parents du défunt au tribunal judiciaire de Montpellier, vendredi après-midi, en présence de l’association France victimes 34. Au cours des échanges : des explications sur la procédure en cours.

À lire : Après le décès d’Aymen à Montpellier, ses amis vengent sa mort

La préfecture de l’Hérault a annoncé que l’exploitation des premiers éléments a permis d’identifier le conducteur du véhicule. Il s’agit d’un homme « issu de la communauté gitane. » Il est toujours activement recherché par la sûreté départementale de l’Hérault, en charge de l’enquête pour « coups mortels aggravés avec arme par destination, en l’occurrence la voiture ». Celle-ci a auditionné plusieurs témoins des faits. « Une personne placée en garde à vue depuis le 16 décembre a été remise en liberté à l’issue de celle-ci, sans qu’aucune charge ne soit retenue à son encontre en l’état », a précisé Fabrice Bélargent.

À lire : Témoignage de la famille de l’adolescent marocain tué après le match Maroc-France

Pour l’heure, les enquêteurs poursuivent les investigations, afin d’élucider cette affaire.

Sujets associés : Faits divers - Droits et Justice - Montpellier - MRE - Mort d’Aymen à Montpellier

Aller plus loin

Adolescent marocain tué à Montpellier : la mairie réagit

Suite au décès d’un adolescent marocain fauché par une voiture après le match France-Maroc à Montpellier mercredi soir, le maire de la ville a présenté ses condoléances aux...

La famille d’Aymen tué à Montpellier réclame justice

La famille d’Aymen, adolescent de 14 ans, percuté par une voiture folle et tué le 14 décembre, rue de Barcelone, cité de la Mosson, après le match Maroc-France, réclame justice.

Un adolescent marocain fauché mortellement à Montpellier

Alors qu’il célébrait avec beaucoup d’autres personnes, la victoire de la France contre le Maroc en demi-finale de la coupe du monde, un adolescent d’origine marocaine a été tué...

« Justice pour Aymen »

L’inhumation d’Aymen, l’adolescent de 14 ans percuté et tué par une voiture folle dans la soirée du 14 décembre, rue de Barcelone, cité de la Mosson, après le match...

Ces articles devraient vous intéresser :

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.