Recherche

Le Maroc répond aux déclarations « politiquement inacceptables » de Theo Francken

9 octobre 2017 - 17h00 - Monde

Les propos du secrétaire d’Etat belge à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, sur le non-respect des droits de l’homme au Maroc viennent de faire réagir l’ambassade du Maroc à Bruxelles.

« L’ambassade du Maroc en Belgique exprime ses vives protestations et sa profonde indignation suite aux déclarations du secrétaire d’État belge à l’Asile et à la Migration, M. Theo Francken », est-il écrit dans cette mise au point publiée par la Map, estimant les propos du ministre « politiquement inacceptables et totalement inappropriées ».

Et d’ajouter que ce genre de déclarations sont « hasardeuses, provocatrices et intempestives est regrettable » surtout qu’elles viennent d’un membre d’un gouvernement avec lequel le Maroc entretient des relations étroites qui ont atteint « un degré de densité exceptionnel à tous les niveaux à la faveur d’une coopération multiforme et des liens d’amitié forts et de haut niveau ».

Théo Francken n’est pas à sa première dérive sur le Maroc. Après avoir insulté les Marocains de « petits cons », il a vivement critiqué le royaume, affirmant qu’il « y a beaucoup de régimes dont on peut douter, de pays où les droits de l’homme ne sont pas respectés. À ce moment-là, on ne peut pas parler avec le Maroc non plus. Quand je vois les rapports de Human Rights Watch, d’Amnesty International, je ne peux que constater ces violations. Dans toute l’Afrique, au Moyen-Orient… Presque dans le monde entier, en fait. Mais je suis un homme de la realpolitik, du pragmatisme. ».

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact