Recherche

« L’acte remarquable de tolérance » religieuse de Mohammed VI

© Copyright : DR

18 janvier 2020 - 21h00 - Société

Le roi Mohammed VI s’est rendu, mercredi 15 janvier dernier à Essaouira, où il a inauguré, dans l’ancienne médina « Bayt Dakira », un espace spirituel du judaïsme marocain. Un acte qualifié de « remarquable de tolérance religieuse ».

À Essaouira, un accueil chaleureux a été réservé au souverain. Le gotha du judaïsme marocain s’est réjoui de la présence du roi Mohammed VI à l’inauguration de « Bayt Dakira », rapporte Assabah. Audrey Azoulay a remercié le souverain pour l’intérêt qu’il porte au patrimoine judaïque. Selon lui, Mohammed VI a fait d’Essaouira un exemple vivant de la tolérance religieuse. Une tolérance qui se traduit par la coexistence, depuis plus de trois siècles, entre communautés de confessions juive et musulmane. Gad El Maleh, lui, s’est dit profondément heureux de ce geste du souverain qui symbolise royalement les valeurs de paix, d’ouverture, de dialogue et de tolérance.

Situé en plein centre de l’ancienne médina, « Bayt Dakira » est un espace cultuel qui comprend la synagogue « Slat Attia » réhabilitée, le centre international de recherches Haim et Célia Zafrani sur l’histoire des relations entre le judaïsme et l’Islam.

L’inauguration de ce joyau s’inscrit dans le cadre du programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur de l’ancienne médina (2019-2023).

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact