En cavale depuis des années, un trafiquant du cannabis marocain arrêté en Espagne

6 février 2021 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Un trafiquant de drogue importateur de résine de cannabis entre le Maroc et la région parisienne et deux autres ont été interpellés, cette semaine, à Courbevoie (Hauts-de-Seine), à Villers-Saint-Paul (Oise) et en Espagne après plusieurs années de cavale.

Fin de cavale pour ces trois trafiquants de drogue interpellés mercredi et jeudi. Le tribunal avait condamné l’un d’entre eux pour tentative d’assassinat lors d’une fusillade à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) en 2017, sur fond de trafic de stupéfiants, rapporte France bleu. Selon une source policière, cet homme de 28 ans était « un trafiquant qui tenait plusieurs points de deal à Pantin ». Il avait été incarcéré avant d’obtenir une remise en liberté. Absent à son procès en février 2020, il avait écopé de 9 ans de prison. Les enquêteurs de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) ont réussi à l’arrêter, mercredi 3 février, à Courbevoie (Hauts-de-Seine) à la sortie du parking souterrain d’un immeuble qu’il fréquentait.

Le deuxième trafiquant était en cavale depuis 2016. Il avait écopé de deux condamnations de quatre ans de prison dans deux différents dossiers : l’une concernant un dossier d’importation de résine de cannabis entre le Maroc et la région parisienne et l’autre un trafic de cocaïne entre les Antilles et la métropole. La police espagnole l’a interpellé, jeudi 4 février, dans une rue de Marbella, où il s’était installé. Il sera extradé en France pour purger sa peine.

Un trafiquant de Creil (Oise) âgé de 40 ans et habitué des « go fast » entre la France et l’Espagne est la troisième personne sur la liste. Il était recherché depuis fin 2017. Le malfaiteur avait été condamné par défaut à six ans de prison pour son implication dans la saisie en 2011 de 806 kilos de résine de cannabis au Pays Basque. Jeudi, les forces de l’ordre l’ont arrêté à proximité d’une maison de Villers-Saint-Paul (Oise), commune voisine de Creil, où vivent certains de ses proches. Il sera déféré à Senlis puis incarcéré à Beauvais.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Drogues - Arrestation

Aller plus loin

Saisie d’une importante quantité de cannabis marocain près de Reims

Les gendarmes de la Section de recherches de Nancy en coordination avec leurs homologues de Reims et les policiers de la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) de...

Pays basque : un MRE arrêté pour possession de 50 kilos de cannabis

Un ressortissant marocain a été interpellé par la douane au Pays-basque avec une cargaison de 50 kilos d’herbe de cannabis soigneusement dissimulés dans le camion qu’il conduisait.

Quimper : un Marocain condamné à cinq ans de prison pour trafic de cannabis

Le tribunal de Quimper a condamné, lundi 22 février, un Marocain âgé de 34 ans et un autre trentenaire à cinq ans de prison ferme, pour trafic de cocaïne et de cannabis....

Un important trafic de cannabis marocain démantelé à Nantes

Les enquêteurs de la police judiciaire de Nantes, la Brigade de Recherches et d’Intervention, l’antenne RAID, et des maîtres-chiens de la douane ont réussi à démanteler un...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...