Les transferts des Marocains du monde repartent à la hausse

16 décembre 2020 - 12h20 - Economie - Ecrit par : G.A

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont repartir à la hausse, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Ils passeront de 65,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, à 70 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, et à 71,4 MMDH en 2022.

La hausse des transferts des MRE ne sera pas la seule bonne nouvelle en 2021. La Banque centrale indique que la reprise des exportations observée récemment devrait se consolider par les ventes dans le secteur automobile. Cela fait suite à la montée en production annoncée par l’usine PSA. Les importations connaîtront également une progression des achats de biens d’équipement et un alourdissement de la facture énergétique suite à la hausse prévue des cours internationaux du pétrole.

En ce qui concerne les recettes de voyage, les prévisions prévoient qu’elles pourraient évoluer de façon graduelle, et passeront de 29 MMDH en 2020 à 49,9 MMDH en 2021 puis à 72 MMDH en 2022. Les opérations financières, quant à elles, devraient reprendre pour atteindre 3,1% du PIB annuellement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Transferts des MRE - Bank Al-Maghrib (BAM) - PIB - MRE

Aller plus loin

Les transferts des MRE en repli de 11, 14%

Le Covid-19 a impacté plusieurs secteurs d’activités au Maroc et touche également le transfert des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il a connu un fort repli par rapport à...

Bank Al Maghrib optimiste sur les transferts des MRE

Malgré la crise sanitaire du Covid-19, les transferts des MRE n’accuseront qu’une légère baisse en 2020, soit 5%, avant de s’améliorer de 2,4% l’année prochaine. Ce sont les...

Maroc : la baisse des transferts des MRE met à mal l’épargne nationale

La réduction des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a considérablement affecté l’épargne nationale.

Les transferts des MRE résistent à la crise

Les transferts d’argent des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont résisté au vent du Covid-19 et ses conséquences. À fin novembre 2020, les envois de fonds...

Ces articles devraient vous intéresser :

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.

Le dirham stable face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,98 % vis-à-vis du dollar américain et est resté quasi-stable face à l’euro durant la semaine allant du 15 au 21 juin courant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le dirham s’est renforcé face à l’euro au mois de juin

Le dirham marocain s’est renforcé en juin dernier, affichant une hausse de 0,54 % par rapport au dollar et de 0,84 % face à l’euro, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM),

Dépréciation du dirham par rapport à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,77 % vis-à-vis de l’euro et de 0,89 % face au dollar américain durant la période du 07 au 13 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).