Recherche

Les transferts des MRE résistent à la crise

© Copyright : DR

5 janvier 2021 - 17h20 - Economie - Par: G.A

Les transferts d’argent des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont résisté au vent du Covid-19 et ses conséquences. À fin novembre 2020, les envois de fonds effectués par les MRE ont enregistré une hausse de 3,9% par rapport à fin novembre 2019.

Le montant exact de ces transferts est de 61,9 milliards de dirhams, soit 2,3 milliards de plus que la même période en 2019, selon les dernières statistiques de l’Office des changes relatives aux échanges extérieurs. Personne ne s’attendait à un tel effort de la part des MRE, surtout avec la situation que traverse le monde entier et qui a obligé de nombreux chefs d’entreprises à la faillite ou à fermer les portes de leurs sociétés, en attendant une hypothétique reprise de l’activité.

L’office souligne que la hausse enregistrée dans le domaine des envois de fonds effectués par la diaspora marocaine est une chance pour les réserves en devises du Royaume, puisque, dans le même temps, deux autres ressources en devises sont en fort recul, à cause des effets de la pandémie de coronavirus. Il y a le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) qui à fin novembre 2020, a enregistré 13,8 milliards de dirhams contre 17,3 milliards de dirhams un an auparavant.

En ce qui concerne les « recettes voyages », la baisse est encore plus importante. À fin novembre, elles ont atteint 30,8 milliards de dirhams, contre 72,9 milliards de dirhams une année auparavant, soit une chute de 57,7%, ce qui représente une différence de plus de 42 milliards de dirhams.

Selon les projections de Bank Al-Maghrib, les transferts des MRE connaîtront une hausse de 6,3% en 2021 et de 2% en 2022.

Mots clés: Investissement , Transferts des MRE , Office des changes

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact