Un ancien ministre mauritanien met en garde contre l’entrée des troupes marocaines au Sahara

25 août 2022 - 11h20 - Monde - Ecrit par : P. A

L’ancien ministre mauritanien, Sidi Mohamed Ould Maham, a laissé entendre que son pays pourrait « abandonner sa neutralité » dans le conflit au Sahara si les rumeurs faisant état de l’entrée de troupes marocaines au sud du Sahara sont avérées.

« Que ces informations soient fondées ou non, l’entrée des forces marocaines à Lagouira est une action provocatrice et une agression contre les forces mauritaniennes présentes dans un pays soumis à un conflit et en attente d’un règlement international sous les auspices des Nations Unies », a indiqué Maham, ancien ministre de la Communication et ancien président du parti au pouvoir, dans une publication sur son compte Facebook.

À lire : Guerguerat : vers un poste frontalier unique entre le Maroc et la Mauritanie

L’ancien ministre mauritanien a demandé à son pays de « fermer le poste frontière terrestre de Guerguerat » si ces informations sont confirmées, et de relancer la question de la délimitation des frontières établies par l’Arrangement tripartite de Madrid de 1975.

À lire : Une attaque par un drone marocain aurait fait 3 morts à la frontalière mauritanienne

Pour le moment, aucune source officielle mauritanienne ou marocaine n’a confirmé la présence de soldats marocains à Lagouira. Située près de Nouadhibou, la capitale économique de la Mauritanie où se trouve le principal port du pays, Lagouira, ville pratiquement inhabitée, est sous l’administration du Maroc, mais contrôlée « de facto » par la Mauritanie qui y a établi un camp militaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mauritanie - Sahara Marocain - Lagouira - Guerguerat

Aller plus loin

Une attaque par un drone marocain aurait fait 3 morts à la frontalière mauritanienne

Une attaque marocaine par drone, lancée dimanche contre un véhicule dans la zone frontalière entre la Mauritanie et le Sahara, aurait fait un mort (une femme) et trois blessés...

La Mauritanie renforce sa frontière avec le Sahara

La Mauritanie vient d’installer trois radars de surveillance près de la frontière avec le Sahara, dans la ville de Zouerate, à environ 700 kilomètres au nord de Nouakchott.

Après le Maroc, Staffan de Mistura attendu en Algérie et en Mauritanie

Environ un mois après sa visite de travail au Maroc, Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, poursuivra son périple dans la région...

Guerguerat : vers un poste frontalier unique entre le Maroc et la Mauritanie

Kandahar, la zone séparant les postes frontaliers marocain et mauritanien à Guergarat va disparaître. Il n’existera bientôt qu’un seul poste frontalier entre les deux pays.

Ces articles devraient vous intéresser :

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.