Une attaque par un drone marocain aurait fait 3 morts à la frontalière mauritanienne

11 avril 2022 - 22h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Une attaque marocaine par drone, lancée dimanche contre un véhicule dans la zone frontalière entre la Mauritanie et le Sahara, aurait fait un mort (une femme) et trois blessés (hommes), tous d’origine mauritanienne.

L’attaque aérienne s’est produite au sud de la ville de Bir Lehlou, près de la frontière avec la Mauritanie, a indiqué à EFE une source sécuritaire à Zouerate, à 600 kilomètres au nord de Nouakchott, la capitale mauritanienne.

À lire : Trois orpailleurs mauritaniens tués dans une attaque marocaine au Sahara

La Mauritanienne, grièvement blessée lors de l’attaque, ainsi que deux autres blessés, ont été confiés par des miliciens sahraouis au commandement d’une caserne militaire mauritanienne dans la ville frontalière d’Aïn Ben Tili. La femme est décédée peu de temps après. Un troisième blessé a pu rejoindre la caserne mauritanienne sans aide.

À lire : Des routiers algériens tués par un drone marocain ?

Cette nouvelle attaque dans cette zone intervient après celle survenue en novembre et qui a causé la mort de trois civils algériens dont l’Algérie accuse le Maroc. La situation est très tendue dans cette partie du Sahara depuis que l’armée marocaine a dispersé fin novembre 2020 des manifestants sahraouis à Guerguerat.

Le Polisario a considéré cette action marocaine comme une rupture du cessez-le-feu signé en 1991 sous l’égide de l’ONU et a déclaré la guerre au Maroc depuis lors.

Sujets associés : Polisario - Mauritanie - Sahara Marocain

Aller plus loin

Deux Mauritaniens tués dans une attaque marocaine au Sahara ?

Deux civils mauritaniens auraient été tués dans une nouvelle attaque marocaine au Sahara.

Attaque raciste à Paris : les mosquées du Rhône appellent l’État à combattre « l’extrémisme violent »

L’attaque perpétrée le 23 décembre dernier dans le 10ᵉ arrondissement de Paris et qui a fait trois morts et plusieurs blessés continue de susciter des réactions. Après le...

Une attaque marocaine au Sahara aurait touché des projets financés par le Pays basque

Le parlementaire d’Elkarrekin Podemos-IU, Iñigo Martínez, a demandé au gouvernement basque s’il envisage de prendre des mesures pour « réparer les dégâts » causés par «...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.