Un réseau marocain de kidnappeurs démantelé en Europe

1er août 2020 - 21h30 - Monde - Ecrit par : S.A

La police espagnole en coordination avec les policiers néerlandais a réussi à démanteler un réseau marocain ayant des liens présumés avec la mafia marocaine. Ce réseau est soupçonné de plusieurs cas d’enlèvement et de torture en Europe.

Les éléments de cette bande criminelle agissaient pour le compte des réseaux de trafic de drogue en Europe. Lors de cette opération, les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de six individus aux Pays-Bas, rapporte Al Massae. Ils sont soupçonnés d’avoir des liens avec la mocro mafia connue pour ses activités illicites et criminelles, notamment le trafic de drogues. Cette mafia marocaine est active aux Pays-Bas et en Belgique.

Les perquisitions menées par les enquêteurs se sont avérées fructueuses : sept containers insonorisés, des instruments de torture, des armes paralysantes ainsi que des chaines fixées au sol et des chaises avec des bandes adhésives ont été saisis. Les enquêteurs ont découvert par la suite que bon nombre de membres de cette organisation étaient entrés plusieurs fois en contact avec un individu peu connu résidant en Espagne. Ils ont pu l’identifier. Il serait l’un des principaux dirigeants de la bande criminelle basée aux Pays-Bas.

Avril 2019 marquera le début de cette enquête. Les informations parvenues aux enquêteurs faisaient état de ce que des groupes criminels étaient en passe de commettre des opérations d’enlèvement et de chantage ciblant plusieurs individus.

Pour l’heure, les investigations se poursuivent afin de déterminer toutes les ramifications de ces organisations criminelles transeuropéennes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Pays-Bas - Criminalité - Mocro Maffia - Enlèvement

Aller plus loin

Le combat de Nazhia pour ses deux enfants kidnappés par son ex-mari (vidéo)

Depuis 5 ans, Nazhia vit avec la peur de ne plus revoir ses deux garçons kidnappés et emmenés à Dubaï. Toutes ses tentatives pour récupérer ses enfants ont été jusque-là...

Un réseau marocain de kidnappeurs démantelé à Malaga

Des agents de la police nationale ont arrêté à Malaga quatre hommes, dont trois Marocains, membres d’un groupe criminel, qui ont kidnappé un jeune homme et demandé une rançon à...

Ces articles devraient vous intéresser :

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.