Une militante marocaine en prison pour insulte à l’Islam

16 août 2022 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

La militante marocaine des droits de l’Homme, Fatima Karim, a été condamnée à deux ans de prison pour insulte à l’islam.

Arrêtée après avoir écrit une série de messages sur sa page Facebook, dans laquelle elle aborde certaines questions relatives à l’islam ainsi que la question de l’existence de Dieu, la blogueuse a été reconnue coupable par le tribunal de première instance d’Oued Zem. Elle était poursuivie pour « insulte publique à la religion islamique en publiant des messages par voie électronique », rapporte la MAP.

A lire : Maroc : arrêté pour atteinte à l’islam

S’exprimant lors de l’enquête judiciaire, la mise en cause a soutenu que ces écrits relèvent de la liberté d’expression garantie par la constitution, soulignant qu’elle croit en la pensée laïque. Présentée devant le juge, elle a écopé de deux ans de prison ferme.

Ce verdict a été qualifié de très sévère, par son frère, qui explique sur sa page Facebook que sa sœur « s’accroche à son roi et à son pays jusqu’à la folie, respecte la constitution du royaume et fait confiance aux institutions et agences de l’État, et s’est déjà présentée aux élections régionales de 2015 », ajoutant qu’elle « a choisi une autre croyance religieuse après avoir été la plus ardente défenseure de la religion islamique » pendant 34 ans.

A lire : L’Italienne incarcérée au Maroc pour blasphème libérée

Et de souligner que Fatima « n’a pas un grand niveau scientifique qui la qualifie pour lire une série de livres et de romans pour discuter de sujets liés à la religion islamique et au reste des autres religions, ce qui l’a obligée à se coordonner derrière des groupes sur des sites de réseaux sociaux et être affecté par leur discours et leur pensée. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Droits et Justice - Liberté d’expression - Oued Zem - Prison - Islam - Fatima Karim

Aller plus loin

Maroc : un fonctionnaire arrêté pour atteinte aux sacralités de l’islam

La police judiciaire de Youssoufia a procédé à l’arrestation d’un fonctionnaire de la ville. Il aurait porté atteinte aux sacralités de l’islam : Dieu et les prophètes.

Maroc : arrêté pour atteinte à l’islam

Les brigades de lutte contre la cybercriminalité de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ont interpellé un jeune dans la localité d’Oued-Zem, accusé d’avoir...

Une Marocaine condamnée à 2 ans de prison pour insulte à l’Islam

La cour d’appel de Khouribga a confirmé la condamnation de la militante marocaine Fatima Karim à deux ans de prison ferme pour « atteinte à la religion islamique ».

Condamnée pour « insulte à l’Islam », une Marocaine en grève de la faim

Fatima Karim, la militante marocaine qui a écopé de deux ans de prison ferme pour « atteinte à la religion islamique », a entamé une grève de la faim pour protester contre son «...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.