Unesco : la cheffe du bureau de Rabat suspendue pour injures graves

13 février 2021 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

La représentante de l’Unesco pour le Maghreb, en poste à Rabat, a été suspendue de ses fonctions pour propos jugés déplacés à l’égard de l’équipe marocaine. Les plaintes déposées depuis juillet 2020, émanent de quatre employés marocains, qui accusent la Libanaise Golda el-Khoury, d’avoir mis en place une ambiance de travail « hostile ».

Golda El Khoury aurait même qualifié certains des employés d’ « incultes » ou encore d’ « incapables ». Elle serait même allée jusqu’à comparer le bureau à un « zoo ». C’est cette injure de trop qui a déclenché une fronde plus large contre elle, y compris de la part du staff international, qui a exprimé sa solidarité avec ses collègues marocains.

Pour préserver la cohésion au sein des employés, le service d’évaluation et d’audit (IOS) de l’organisation a recommandé l’ouverture d’une procédure disciplinaire. Contactée par Jeune Afrique, l’Unesco a fait savoir qu’il y avait « effectivement une procédure administrative en cours », et que, « pour des raisons évidentes de confidentialité et de respect des procédures », l’organisation ne pouvait « faire de commentaires ».

Au terme de la procédure administrative, la responsable onusienne perd son poste. Son remplaçant a déjà été choisi et est attendu courant ce mois de février. Il s’agit de l’Autrichien Alexander Schischlik, employé de l’Unesco depuis 1993, où il a assumé diverses responsabilités. Il a été chargé de programmes liés à la musique, aux arts, aux industries culturelles et aux droits de l’homme, avant de gérer le secteur jeunesse et sports de l’organisation à partir de 2012.

Quant à Golda el-Khoury, elle avait rejoint l’ONU en 2002 comme première conseillère régionale de l’Unicef pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, avant d’être nommée à l’Unesco en 2009. Elle avait auparavant dirigé l’ONG Save the Children en Irak, en Égypte, en Jordanie et en Indonésie, indique jeune Afrique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Liban - Unesco

Aller plus loin

Le couscous bientôt patrimoine mondial de l’Unesco ?

Le couscous, ce plat typiquement marocain et commun à tous les pays du Maghreb pourrait devenir patrimoine mondial de l’Unesco.L’organisation tient la 15ᵉ session du Comité...

Le Maroc prend la présidence du groupe arabe de l’Unesco

Le Maroc remplace l’Égypte à la présidence du groupe des pays arabes de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), pour un mandat d’un...

Le couscous est désormais un patrimoine immatériel de l’Unesco

Les pays du Maghreb ont réussi à faire inscrire le couscous, sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. L’annonce a été faite, mercredi, sur le site web de...

La « tbourida » marocaine reconnue internationalement

Vielle tradition guerrière datant du XIIIᵉ siècle, l’art équestre marocain->art43815] de [la « tbourida » a été intégrée au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut inscrire le caftan sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Maroc s’active pour l’inscription du caftan sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Un atelier a été organisé en ce sens.