Recherche

L’américain UPC Renewables quitte le Maroc

© Copyright : DR

20 décembre 2019 - 05h30 - Economie

Le groupe américain UPC Renewables quitte le Maroc. A l’origine de ce départ, des difficultés techniques et de financement avec comme conséquence, l’abandon de ses deux projets de parcs éoliens à Dakhla et à Laâyoune.

Spécialisé dans le développement et l’exploitation de projets en énergies renouvelables, le groupe américain UPC Renewables est arrivé au Maroc en 2008. Après plus d’une décennie d’exploitation, l’entreprise s’apprête à claquer la porte.

Selon Challenge.ma, le groupe jette l’éponge après avoir cédé, au plus offrant, ses parts dans le parc éolien de Khalladi dont il fut à l’origine le développeur principal. Ce projet de 120 MW est considéré par les spécialistes du secteur des énergies renouvelables comme étant une des plus belles réussites des projets de production d’électricité dans le cadre de la Loi 13-09.

Le groupe d’origine américaine, basé actuellement à Hong Kong, nourrissait par ailleurs l’ambition de développer deux autres parcs éoliens, l’un à Dakhla et l’autre à Laâyoune, précise la même source. Six ans après le lancement des études préalables, l’ex-actionnaire majoritaire d’Acwa Power Khalladi a finalement décidé de mettre fin à ces deux projets et de liquider la filiale UPC Renewables du Sud.

Le départ du groupe américain peut également se justifier par l’absence de visibilité de ses deux projets de Laâyoune et de Dakhla du fait de certaines difficultés techniques et de financement.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact