L’USFP prédit l’explosion de la coalition gouvernementale

23 septembre 2021 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Écarté de la majorité gouvernementale et après avoir expliqué son choix de basculer dans l’opposition, l’USFP prédit l’explosion de cette coalition RNI-PAM-PI, instaurée par le chef du gouvernement désigné Aziz Akhannouch.

Lors d’une conférence de presse organisée ce mercredi, Driss Lachgar s’est attaqué à l’union formée par les trois partis arrivés en tête lors des dernières élections.

Selon le Secrétaire général du parti de la Rose, « la majorité telle qu’elle a été formée, a fait perdre à la politique son sens » se demandant par la même occasion, « comment persuader l’opinion publique nationale, de l’alliance d’un parti avec une organisation contre laquelle il s’est battu tout au long de la dernière campagne électorale ? ».

A lire : L’USFP bascule dans l’opposition

Dans sa critique, Driss Lachgar a exprimé ses « craintes pour la patrie, face à ce trio (RNI-PAM-PI) », s’attendant à ce que « la majorité explose bientôt, puisqu’elle porte en elle toutes les contradictions ».

Le patron du parti de la Rose estime par ailleurs que « la coalition gouvernementale a nui au processus démocratique que le pays a célébré le 8 septembre », critiquant par la même occasion le Parti Authenticité et Modernité (PAM) qui, selon Lachgar, « n’était pas convaincu que la tendance réformiste moderniste puisse remporter les élections ».

Toutefois, il a noté qu’il n’est pas en conflit avec le PAM avec qui il entend discuter dans les tout prochains jours. « Les anciens partis ne peuvent jamais être abandonnés au profit du nouveau venu », a-t-il martelé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Driss Lachgar - Gouvernement marocain

Aller plus loin

L’USFP bascule dans l’opposition

C’est officiel. L’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), le parti de la rose, se rangera du côté de l’opposition durant la prochaine législature.

Futur gouvernement : le PAM donne son accord au RNI

Les membres du Parti Authenticité et Modernité (PAM) ont confirmé leur volonté de participer à la majorité gouvernementale.

L’USFP pose ses conditions pour participer au gouvernement

Les socialistes marocains de l’USFP ont décidé de participer au nouveau gouvernement du Premier ministre Aziz Akhannouch, mais à condition de recevoir « une offre convenable ».

Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Les trois partis arrivés en tête au niveau national le RNI, le PAM et l’Istiqlal veulent s’unir pour former des coalitions pour diriger les différents conseils élus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Maroc : la réforme des retraites divise

La réforme des retraites donne du fil à retordre à l’Exécutif marocain. De leur côté, les syndicats s’inquiètent de sa mise œuvre dans un contexte économique marqué par l’inflation, exprimant des craintes quant à l’avenir des retraités.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?