Futur gouvernement : le PAM donne son accord au RNI

18 septembre 2021 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les membres du Parti Authenticité et Modernité (PAM) ont confirmé leur volonté de participer à la majorité gouvernementale.

Le PAM devrait faire son entrée au prochain gouvernement. Le conseil national du parti a accepté à la majorité l’offre du Chef de gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, indique un communiqué publié à l’issue d’une réunion extraordinaire.

Le parti insiste sur sa participation effective et réelle à cette législature et ce, en adéquation avec ses orientations idéologiques.

A lire : Aziz Akhannouch à pied d’oeuvre pour former son gouvernement

Par ailleurs, le parti du tracteur a délégué son secrétaire général de poursuivre des consultations sur la formation du gouvernement, recommandant même la participation personnelle de Abdellatif Ouahbi au gouvernement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Aziz Akhannouch - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Abdellatif Ouahbi décline une offre d’Aziz Akhannouch

Alors que le nouveau chef du gouvernement Aziz Akhannouch, a proposé à Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM, de faire partie de sa toute...

L’USFP prédit l’explosion de la coalition gouvernementale

Écarté de la majorité gouvernementale et après avoir expliqué son choix de basculer dans l’opposition, l’USFP prédit l’explosion de cette coalition RNI-PAM-PI, instaurée par le...

Maroc : trois nouvelles recrues au PAM

Le Parti authenticité et modernité (PAM) aurait recruté trois nouveaux membres, dont l’ancien ministre des Affaires étrangères, Mohamed Benaïssa.

Mehdi Bensaid, futur ministre des MRE ?

À l’heure où Aziz Akhannouch s’apprête à dévoiler la composition de sa coalition gouvernementale, un membre du Parti de l’authenticité et la modernité (PAM) est pressenti comme...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Intoxications alimentaires : le Maroc à l’épreuve de la restauration rapide

La députée Hanane Atarguine, du groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), a demandé au ministre de l’Intérieur de prendre des mesures pour renforcer les contrôles dans les restaurants et établissements de restauration rapide afin...

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.