Vaccin anti-Covid-19 : plus qu’un pas pour le Maroc

7 octobre 2020 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les experts de la société Sinopharm, associés à leurs homologues marocains, sont à la dernière phase des essais cliniques du vaccin chinois anti-covid-19. A terme, le Royaume pourra disposer d’une quantité suffisante de ce vaccin, condition nécessaire pour le lancement de sa fabrication.

Ces travaux se réalisent sous le contrôle de trois commissions, à savoir, les experts internationaux, le ministère de la Santé et le laboratoire Sinopharm. Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia indique que dès la semaine prochaine, du Maroc, partiront les prélèvements effectués sur des volontaires, pour les laboratoires de Sinopharm, en Chine, où ils seront mis en contact avec le virus du corona. Le Maroc compte tirer de cette collaboration, une quantité suffisante du précieux produit qui permettra au pays de se lancer dans la production massive de ce vaccin en vue de son exportation vers l’Afrique.

Le processus des essais cliniques commence par la signature d’un document attestant du consentement du volontaire à se soumettre à une série d’analyses médicales, à savoir, l’injection de deux doses de vaccin par voie intradermique dans le bras, suivi de l’administration d’une dose de rappel. Le volontaire est ensuite mis sous surveillance de 30 minutes afin de détecter d’éventuels effets indésirables, rappelle la même source, ajoutant que le volontaire continue d’être suivi pendant au moins un an, même si les essais cliniques sont concluants.

Cette disposition vient en prévision des effets indésirables tels que nausée, vomissements, diarrhées, allergies et autres…, des effets qui, en général, disparaissent sans traitement. Les très rares cas d’effets secondaires aigus, doivent être gérés par des médecins.

Cette étude est basée sur le degré de réactivité du corps au vaccin, sans perdre de vue que les réponses immunitaires varient d’une personne à une autre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chine - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Vaccin anti covid-19 : deux laboratoires travailleront avec le Maroc

Le chef du gouvernement a annoncé au cours du Conseil du jeudi 24 septembre que le vaccin contre le Covid-19 sera disponible à la fin des essais cliniques qui ont démarré, il y...

Le vaccin chinois bientôt mis à la disposition du Maroc

La Chine qui a développé un vaccin contre le coronavirus est sur le point de le mettre à la disposition du Maroc, un de ses partenaires dans la lutte contre la pandémie. Il faut...

Covid-19 : La Chine et le Maroc, pour une coopération stratégique approfondie

La Chine fait part de sa disponibilité à accompagner le Maroc dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, ainsi que dans ses efforts pour reprendre la production.

Covid-19 : des Marocains veulent tester le vaccin chinois

Après la signature de deux accords de coopération avec le laboratoire chinois CNBG pour des essais cliniques d’un vaccin contre le coronavirus, les autorités sanitaires ont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...