« Les premiers à souffrir du refus du visa français sont les Franco-marocains »

26 mars 2022 - 21h40 - Ecrit par : A.S

Les difficultés liées à l’obtention du visa français subsistent toujours. M’jid El Guerrab, député de la neuvième circonscription des Français de l’étranger affirme que les Français de l’étranger notamment les binationaux (les Franco-marocains et autres) sont les premiers à souffrir du refus de la délivrance de visas depuis le 28 septembre 2021, date à laquelle la France a décidé de réduire de 50 % le quota des visas accordés au Maroc.

« Aujourd’hui, vous avez 80 % des Français qui résident à l’étranger qui sont des binationaux. Ce sont les premiers à souffrir de cette restriction des visas », explique à Le360 l’élu. La France continue de délivrer le visa aux demandeurs mais la rigueur est de mise. « Lorsqu’un dossier est incomplet, n’est pas rempli dans les règles de l’art, il y a un refus systématique », souligne-t-il. Pour illustrer ses propos, il donne comme un exemple la réservation d’hôtel. « Lorsqu’on dépose son dossier de demande de visa avec par exemple une réservation d’hôtel alors qu’on est hébergé chez des amis ou de la famille, c’est considéré comme un critère de refus. Et si vous êtes hébergé chez quelqu’un, il faut une lettre de la mairie qui le stipule, et non pas uniquement une lettre manuscrite. Avant, c’était toléré, maintenant ce n’est plus accepté », précise-t-il.

À lire : Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

M’jid El Guerrab a également parlé de la validité du visa français qui était de quatre ans. Désormais, « la validité du visa correspond souvent et de manière stricte à la durée de son séjour », fait-il savoir. Il garde l’espoir de voir le dossier de la délivrance des visas se régler. Toutefois, le Maroc doit remplir une condition sine qua non. « La France demande à ce qu’il y ait une coopération en termes d’immigration. C’est-à-dire, lorsqu’un émigré en situation illégale en France, qui a commis un délit ou qui est en passe d’être classé S, le pays d’accueil duquel il est parti devrait le recueillir comme c’était le cas en 2020 ».

Tags : Visa - France - M’jid El Guerrab

Aller plus loin

La France refuse le visa à des médecins marocains

Des médecins marocains se sont vus refuser un visa d’entrée en France, alors qu’ils devaient participer à une activité scientifique tenue du 7 au 9 mai à...

Problème de visas : les routiers marocains à la recherche de solutions urgentes

Le ministère du Transport et de la Logistique s’est réuni, mercredi, avec les routiers marocains afin de discuter des problèmes liés au secteur et qui empêche le bon déroulement...

Voici le nombre de visas délivrés aux Marocains par la France en 2021

Pour l’ensemble de l’année 2021, les consulats français au Maroc ont délivré 69 408 visas aux ressortissants marocains, un chiffre en baisse de 29,6 % par rapport à...

Visas pour la France pour les Marocains : la situation se débloque

Lors de son passage au Maroc, M’jid El Guerrab, député français sortant de la 9ᵉ circonscription des Français de l’étranger, a assuré que les difficultés entravant la procédure de...

Nous vous recommandons

Le Maroc allège les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports

Le Maroc a décidé d’alléger les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports. Désormais, seuls les tests antigéniques rapides seront effectués de manière aléatoire.

Brussels Airlines va-t-elle annuler des vols à destination du Maroc ?

La compagnie aérienne Brussels Airlines pourrait annuler des vols à destination du Maroc en raison des intempéries.

Royal Air Maroc lance le vol Casablanca-Tel Aviv

Après un report dû à la propagation du variant Omicron en décembre dernier, Royal Air Maroc a annoncé son vol inaugural qui relie Casablanca à Tel-Aviv le 1ᵉʳ mars prochain.

Le Maroc se lance dans la maintenance d’avions militaires

Le Maroc a décidé de se lancer dans la maintenance des avions militaires. Son ambition est de devenir l’un des pays dotés d’une industrie militaire.

Maroc : un élu arrêté pour vol dans un magasin

Les éléments de la police ont arrêté un vice-président de la commune d’Ain Harrouda à Mohammedia alors qu’il sortait d’un centre commercial. Il est accusé d’avoir volé de sous-vêtements féminins.

Converti à l’islam, Thomas Partey se marie avec une Marocaine et change de prénom

L’international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, Thomas Partey s’est marié avec sa petite amie marocaine — qui est à l’origine de sa conversion à l’islam — et change de prénom.

Les parents de Monim, rapatrié, regrettent son retour au Maroc

Monim Almaymoni fait partie de la première vague de mineurs du centre sportif de Santa Amelia rapatriés au Maroc. Ses parents, qui l’ont poussé à partir, regrettent son retour. Le jeune homme aussi guette la moindre occasion pour retourner à...

Le Maroc produit seulement 10% de sa consommation de gaz

« Les gisements d’hydrocarbures dans le Royaume demeurent insuffisamment explorés », a estimé la ministre marocaine de la Transition énergétique et du Développement durable

Décision du tribunal de l’UE : l’Algérie salue une victoire du Polisario

Suite à l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux du Maroc par la justice européenne, l’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, a salué « une victoire éclatante pour la cause du peuple sahraoui...

Formule 1 : le Maroc veut accueillir la compétition

63 ans après avoir abrité un Grand Prix de Formule 1, le Maroc a fait la demande pour accueillir la compétition. L’annonce a été faite mercredi par Stefano Domenicali, PDG de Formula One Group.