"We speak dance", de Netflix, pose ses valises au Maroc cet été

19 juillet 2019 - 09h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Vandana Hart, l’initiatrice et présentatrice de la série documentaire produite par Netflix, "We speak dance", pose ses valises au Maroc, pour le compte de la deuxième saison avec, pour challenge, l’exploration de la danse contemporaine, urbaine et, encore, du gnaoua.

"We speak dance", la série documentaire de Netflix, est en escale au Royaume chérifien. Après le Nigeria, le Liban, l’Indonésie, le Vietnam et la France, c’est au tour du Maroc d’accueillir la série, pour sa deuxième saison, rapporte TelQuel. Danseuse et activiste humanitaire américaine, Vandana Hart a initié et présente cette série pour explorer la danse et ses différentes articulations politiques, culturelles et sociales, à travers le monde.
A son arrivée au Maroc, son équipe et elle ont sillonné Chefchaouen, Casablanca, Essaouira et Marrakech, pour explorer la danse contemporaine, le hip-hop et la danse traditionnelle marocaine.

Le tournage a débuté au mois de juillet. L’animatrice a fait la rencontre du danseur contemporain, Taoufik Izeddiou, et de celui de hip-hop et photographe, Yassine Alaoui Ismaili, alias Yoriyas. Elle a aussi fait la connaissance du collectif de danseuses urbaines, B-Girls, ainsi que de danseurs de gnaoua.

“Le Maroc est un pays assez complexe mais je pense qu’aller à la rencontre de danseuses et danseurs marocains est une merveilleuse manière d’être introduite à ce pays. Il y a tellement de cultures qui s’y croisent et qui y cohabitent dans une certaine harmonie et ça m’a fascinée”, s’est enthousiasmée Vandana Hart.

La première saison de la série a été diffusée, en 2018, sur Netflix. Quant à la deuxième saison dont un épisode marocain bouclé, Vadana Hart ne communique aucune date sur sa sortie, encore moins concernant les prochaines escales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Danse - Netflix

Ces articles devraient vous intéresser :

Netflix baisse ses prix au Maroc

Netflix a décidé de se rapprocher davantage de son public marocain en proposant aux nouveaux abonnés des forfaits légèrement à la baisse, actifs depuis le 21 février.

Un documentaire exclusif de Netflix sur l’exploit du Maroc à la Coupe du monde

Netflix va produire un documentaire sur la Coupe du monde Qatar 2022 avec un contenu exclusif. La plateforme de streaming réserve à ses abonnés de nombreux moments inédits et inoubliables de cette compétition, comme la performance du Maroc qui a...

Netflix, Spotify... Le Maroc serre la vis

Selon la loi de finances 2024, les fournisseurs de services non-résidents au Maroc ont désormais l’obligation de s’enregistrer sur la plateforme dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal.

Coupe du monde : Romain Saïss, vedette d’une série sur Netflix

Le parcours de certaines équipes dont celui du Maroc au mondial 2022, a inspiré une série qui sera diffusée l’été prochain sur Netflix. Romain Saïss est l’un des protagonistes de cette série.

Une série documentaire sur Alexandre le Grand en tournage au Maroc

La plateforme de streaming Netflix prépare une série documentaire sur la vie de l’ancien roi de Macédoine, Alexandre le Grand, dont le tournage se déroule au Maroc.

Le Maroc fait plier les géants du web

Les géants du web comme Netflix, Spotify, Amazon prime et d’autres applications de jeux en ligne vont être taxés au Maroc.

Netflix : nouvelles restrictions pour les Marocains

Les utilisateurs de Netflix de la région MENA ne devraient pas payer un supplément pour partager leur code d’accès au service avec des personnes qui ne font pas partie de leur foyer comme c’est le cas des ménages dans les pays comme le Canada, la...

Combien gagne Nora Fatehi ?

L’actrice, productrice et danseuse maroco-canadienne, Nora Fatehi figure parmi les grosses pointures du cinéma indien. À combien s’élève la fortune de la plus indienne des Marocaines ?