WhatsApp alerte ses utilisateurs

20 novembre 2019 - 12h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Les utilisateurs de WhatsApp, très prisée par les Marocains, sont invités à mettre à jour l’application, suite à une faille de sécurité qu’exploitent un groupe de hackers à des fins malveillantes.

La compagnie indienne, Indian computer emergency response team (CERT), en a fait la découverte. "[…] Nous nous sommes mis d’accord avec le gouvernement indien concernant la sécurité et le droit à la vie privée des utilisateurs du pays. C’est dans ce sens que nous tiendrons pour coupables les individus derrière ces cyberattaques, tout en garantissant la sécurité de nos utilisateurs", a réagi WhatsApp.

Pour le management du réseau social, une faille exploitant l’exécution de code arbitraire sur la mémoire fixe d’appareils ciblés a été bel et bien détectée sur WhatsApp. Par conséquent, des hackeurs peuvent déclencher une attaque à travers l’envoi d’un fichier MP4 (vidéo) spécialement conçu pour des utilisateurs particuliers.

"Ce problème a été détecté lors de l’analyse syntaxique des métadonnées du flux élémentaire des fichiers MP4, et pouvant entraîner un déni de service (DoS) ou un RCE (exécution de code à distance) », peut-on lire dans un post de WhatsApp sur Facebook. Et, la faille concerne entre autres les systèmes Android datant de la version 2.19.247, d’avant 2.19.100 sur iOS, d’avant 2.25.3 sur Entreprise Client, précise-t-on.

Face à la situation, WhatsApp invite ses utilisateurs à mettre à jour leur application, et leur a fortement déconseillé d’installer la messagerie instantanée de sources inconnues.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Inde - Facebook - WhatsApp

Aller plus loin

Une mauvaise blague pour les utilisateurs de WhatsApp

Contrairement à ce qu’elle fait croire sur sa plateforme, l’application WhatsApp n’est pas aussi fiable. Si pour l’inscription des données, elle rassure que les données ne...

Une surprise désagréable attend les utilisateurs de WhatsApp

L’application WhatsApp cessera de fonctionner sur des millions de téléphones à partir du 1ᵉʳ février, en raison d’une mise à jour majeure.

Un gros changement attend les utilisateurs de Facebook

Facebook adopte une interface relookée à partir du printemps prochain. Promis lors d’une conférence en avril 2019, ce nouveau design de Facebook fait déjà le bonheur de certains...

Un logiciel espion israélien dans l’application WhatsApp

WhatsApp a dévoilé publiquement que sa sécurité n’est plus garantie. En effet, les israéliens ont profité d’une faille de sécurité de la plateforme de messagerie pour installer...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Une vague de racisme contre les mariages mixtes ?

Des activistes marocains se sont insurgés ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre le fait que de plus en plus de femmes marocaines se marient avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne. Les défenseurs des droits humains...

Le prince Moulay Hassan, star des réseaux sociaux

Le prince héritier Moulay Hassan, 21 ans, est suivi par des milliers d’abonnés sur les différents comptes qui lui sont dédiés sur Instagram, Facebook et TikTok.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Maroc : les sorciers font leur révolution

Au Maroc, les marabouts et les sorciers allient tradition et modernité. Facebook, Instagram et d’autres réseaux sociaux sont devenus leur nouvel espace de travail où ils offrent leurs services.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Contenus choquants en ligne : Le Maroc veut sévir

La prolifération de contenus immoraux, futiles et offensants sur les réseaux sociaux préoccupe la société civile et les acteurs politiques, surtout les députés de l’opposition. Ceux-ci demandent des actions décisives pour lutter contre ce phénomène...