Yassine, atteint d’un cancer et à la rue à Barcelone

4 février 2023 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Yassine El Yakoubi, un Marocain de 37 ans atteint d’un cancer du côlon, est un sans-abri pris en charge à l’église Santa Anna de Barcelone depuis des mois, en attendant d’avoir une place dans un refuge.

Arrivé en Espagne depuis Tétouan au Maroc il y a neuf mois, Yassine vit dans la rue et suit sa chimiothérapie pour un cancer du côlon. « Je suis venu ici parce qu’un ami m’a dit qu’à Santa Anna, ils pouvaient m’aider et me donner quelque chose à manger », explique-t-il à El Diario. Teresa, la femme qui l’a reçu à son arrivée dans ce refuge des sans-abris, a été très choquée de savoir que, comme elle, il traitait un cancer de côlon. « Moi à la maison et lui, dans la rue. Ça me paraissait très dur », déclare-t-elle.

Le jeune homme vit dans des conditions pénibles. Il dit passer ses nuits sous les escaliers, une sorte de débarras, dans un immeuble situé dans le quartier « Poble-sec », où il n’y a ni électricité ni eau courante, qu’une femme musulmane lui permet de squatter. « Je ne vais pas bien, surtout quand je sors de la chimio, j’ai mal aux mains. J’ai aussi très mal à la gorge quand je bois quelque chose de froid, je suis faible et je dors toute la journée… », confie-t-il.

À lire : Un Marocain atteint d’un cancer expulsé de son domicile à Séville

Le cancer du côlon lui a été diagnostiqué en novembre 2021, mais il a commencé par se sentir mal peu de temps après son arrivée à Barcelone. « Mon intention était de venir travailler pour gagner ma vie. Et j’ai d’abord trouvé du travail dans un restaurant à Castelldefels », raconte Yassine qui logeait chez une sœur. Mais pour des raisons qu’il n’a pas voulu évoquer, la sœur lui a demandé de partir. Dans la foulée, il a commencé à sentir des maux de ventre, au point de subir une opération.

Depuis lors, il porte en permanence un petit sac en plastique à hauteur de l’abdomen dans lequel il fait ses besoins. « Le sac, c’est quelque chose de compliqué même si tu es à la maison. Parce qu’il faut le nettoyer et y prêter beaucoup d’attention… Je ne veux pas m’imaginer la situation de celui qui vit dans la rue », déplore Teresa. Yassine, lui, ne demande qu’une chose : « un endroit propre pour dormir au chaud ». Depuis trois mois, il attend l’appel d’un refuge sans-abri, après s’être rapproché des autorités municipales qui lui ont demandé de s’adresser à la Croix-Rouge.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Barcelone - Tétouan - Santé - MRE

Aller plus loin

Le quotidien d’Idriss, migrant marocain sans-abri à Grenade

Idriss, 23 ans, a quitté le Maroc à la nage et est arrivé à Grenade il y a trois mois. Sans-abri, il squatte l’ancien cinéma Multicines Centro et survit grâce à la générosité...

Deux sans-abris marocains sauvés in extremis d’un incendie à Barcelone

Adil N., un sans-abri marocain qui dort dans la rue dans le quartier barcelonais de Poblenou, a informé les Mossos d’Esquadra avoir été victime, fin octobre, d’un incendie...

Séville : un Marocain atteint d’un cancer, pris en charge

Le cri de détresse d’un jeune Marocain atteint d’un cancer et dont la demande d’asile a été refusée récemment à Séville, a été entendu. Il bénéficie désormais d’une prise en...

Un Marocain atteint d’un cancer expulsé de son domicile à Séville

Le tribunal de première instance de Séville a ordonné vendredi l’expulsion d’un Marocain atteint d’un cancer, après avoir rejeté la demande de son avocat de suspendre la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.