JO 2024 : Nouvelle polémique sur le voile en France

26 septembre 2023 - 14h00 - Sport - Ecrit par : S.A

En France, une nouvelle polémique a éclaté après que Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports a annoncé l’interdiction du port du voile pour la délégation française devant participer aux Jeux olympiques qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris.

Les athlètes françaises ne pourront pas porter le voile lors des Jeux Olympiques. Invitée sur le plateau de Dimanche en politique sur France 3, Amélie Oudéa-Castéra a affirmé que la France reste attachée « à un régime de laïcité strict ». « Cela veut dire l’interdiction de toute forme de prosélytisme, la neutralité absolue du service public, a expliqué la ministre des Sports. Les représentants de nos délégations dans nos équipes de France ne porteront pas le voile. »

À lire : Voile dans le sport : critiqué, le Conseil d’État met en garde

Une position contraire à celle du Comité international olympique (CIO). « Le CIO, qui régit les règles de participation, est sur une logique qui consiste à appréhender le port du voile non pas comme un facteur cultuel mais comme un facteur culturel. Il s’appuie sur les dispositions des Fédérations internationales, qui ne sont pas toutes les mêmes en la manière. Il y aura une hétérogénéité entre les sports », a expliqué la ministre des Sports.

À lire :Voile : la leçon du Royaume-Uni à la France

La position de la France à propos du port du voile lors des Jeux olympiques de Paris à l’été 2024 n’a pas manqué de susciter des réactions sur les réseaux sociaux. Sur la toile, les appels au boycott de l’événement ont pris de l’ampleur. Certains internautes estiment que les événements sportifs ne devraient pas avoir l’autorité d’interdire les symboles religieux, en particulier lorsqu’ils n’interfèrent pas avec la compétition.

À lire :Le voile dans le sport : Borne s’engage, les Hijabeuses résistent

Malgré la décision de la FIFA datant de 2014 sur la question, le port du hijab est interdit en France sur les terrains de football. En juin, le Conseil d’État a rejeté la requête des Hijabeuses – un collectif de joueuses musulmanes qui réclamaient l’annulation de l’article premier du règlement de la Fédération française de football (FFF) qui interdit depuis 2016 le port de tout « signe ou tenue manifestant ostensiblement une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale ».

Sujets associés : France - Paris - Voile islamique

Aller plus loin

France : le voile dans le sport divise le gouvernement

La position d’Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes sur le port du voile dans le sport, qui est un soutien au collectif...

Voile aux Jeux Olympiques : l’ONU tance la France

L’ONU a réagi à l’interdiction faite aux athlètes françaises de porter le voile islamique aux Jeux Olympiques qui se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris, au nom de...

Voile dans le sport : critiqué, le Conseil d’État met en garde

Le Conseil d’État dénonce les attaques dont il fait l’objet depuis le lundi 26 juin, date à laquelle s’est tenue l’audience d’examen du recours des Hijabeuses contre la...

Le voile dans le sport : Borne s’engage, les Hijabeuses résistent

Le gouvernement français est déterminé à aller au bout de sa démarche d’interdire le port du voile dans le sport, malgré l’opposition du collectif des Hijabeuses.

Ces articles devraient vous intéresser :

Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Amel, la nouvelle chroniqueuse voilée de l’émission « Touche Pas mon Poste » de Cyril Hanouna, qui a fait sa première apparition lundi, divise les téléspectateurs.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Le hijab sur la pelouse : la Marocaine Nouhaila Benzina fait réagir la planète football

Le prédicateur marocain Ahmed Raissouni a pris la défense de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter le voile lors d’une coupe du monde féminine. Elle est la cible des extrémistes.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.