Le voile dans le sport : Borne s’engage, les Hijabeuses résistent

28 juin 2023 - 12h00 - France - Ecrit par : P. A

Le gouvernement français est déterminé à aller au bout de sa démarche d’interdire le port du voile dans le sport, malgré l’opposition du collectif des Hijabeuses.

La Première ministre, Élisabeth Borne, a réitéré mardi l’engagement de son gouvernement à faire respecter la laïcité dans le sport, annonçant la signature par la ministre des Sports dans les prochaines semaines « de partenariats avec les fédérations pour renforcer la formation des référents (sur la) lutte contre le séparatisme et les atteintes à la laïcité ». La cheffe du gouvernement a assuré que les contrôles seront « renforcés » à l’école dès la rentrée et que l’État n’hésiterait pas « à fermer des clubs qui promeuvent une idéologie radicale ou séparatiste ».

À lire : La préfecture de police de Paris condamnée pour avoir interdit une manifestation des Hijabeuses

Lundi, le collectif des Hijabeuses a contesté devant la justice administrative l’article 1 du règlement de la Fédération française de Football (FFF) interdisant « tout port de signe ou tenue manifestant ostensiblement une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale ». Le rapporteur public a soutenu le collectif, appelant à l’annulation de cet article et à la modification du règlement de la FFF. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ne partage pas cet avis. « On n’a pas à porter des vêtements religieux quand on fait du sport », tranche-t-il sur RTL.

À lire : France : le voile dans le sport divise le gouvernement

Même son de cloche à la droite qui appelle à légiférer sur la question. « Le hijab dans le sport, c’est non ! Et nous ferons une loi pour faire respecter ça », a tweeté Marine Le Pen, la présidente des députés du Rassemblement national (RN) à l’Assemblée. « Il faut avoir la naïveté d’un rapporteur au Conseil d’État pour écrire qu’il n’y a “pas de prosélytisme, qu’il n’y a pas de provocation” dans le port du voile pour jouer au foot », a critiqué sur franceinfo Olivier Marleix, le patron des députés du parti Les Républicains (LR).

À lire : France : le port du voile dans le sport divise Parlement et Sénat

« Autoriser le port du hijab dans le sport serait une véritable régression pour le droit des femmes et une soumission honteuse à l’islamisme », a renchéri Éric Ciotti, le président de LR, annonçant le dépôt d’une proposition de loi si le Conseil d’État allait dans le sens du rapporteur public. Founé Diawara, la présidente des Hijabeuses, a pour sa part dénoncé le fait que des femmes continuent d’être « exclues des terrains parce qu’elles portent un voile », alors que la FIFA autorise depuis 2014 le port du voile en compétition internationale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Vidéos - Islam

Aller plus loin

Nouhaila Benzina, la joueuse qui a renversé les stéréotypes sur le hijab

Voir la Marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter un hijab à la coupe du monde féminine qui se déroule en Australie et en Nouvelle-Zélande, a complètement changé la...

France : le port du voile dans le sport divise Parlement et Sénat

Réunie le lundi 31 janvier dernier, la commission mixte paritaire (CMP) n’a pas pu s’entendre sur la proposition de loi visant à démocratiser le sport en France. Certains...

JO 2024 : le CIO autorise le port du voile, malgré le non français

Face à la polémique autour de la décision française, le Comité international olympique (CIO) autorise le port du voile islamique à l’intérieur du village des athlètes lors des...

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.