Voile aux Jeux Olympiques : l’ONU tance la France

27 septembre 2023 - 21h00 - France - Ecrit par : S.A

L’ONU a réagi à l’interdiction faite aux athlètes françaises de porter le voile islamique aux Jeux Olympiques qui se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris, au nom de la laïcité.

L’ONU s’oppose à l’interdiction du hijab pour les athlètes françaises. Répondant à une question lors du point de presse régulier des Nations Unies à Genève, sur les déclarations dimanche de la ministre française des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, Marta Hurtado, porte-parole du Haut-Commissariat déclare : « De manière générale, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme estime que personne ne devrait imposer à une femme ce qu’elle doit porter ou non ». Aussi, a-t-elle rappelé que la Convention pour l’élimination des discriminations à l’égard des femmes fait obligation à toutes les parties – y compris la France – de prendre « toutes les mesures appropriées nécessaires pour modifier tout modèle social ou culturel fondé sur l’idée d’infériorité ou de supériorité de l’un ou l’autre sexe. »

À lire :JO 2024 : Nouvelle polémique sur le voile en France

« Les pratiques discriminatoires à l’encontre d’un groupe peuvent avoir des conséquences néfastes. C’est pourquoi, selon les normes internationales relatives aux droits de l’Homme, les restrictions à l’expression des religions ou des convictions, comme le choix de vêtements, ne sont acceptables que dans des circonstances très spécifiques qui répondent de manière proportionnelle et nécessaire à des préoccupations légitimes en matière de sécurité publique, d’ordre public, de santé publique ou de moralité », a ajouté la responsable onusienne.

À lire :Voile : la leçon du Royaume-Uni à la France

Invitée sur le plateau de Dimanche en politique sur France 3, Amélie Oudéa-Castéra a affirmé que la France reste attachée « à un régime de laïcité strict ». « Cela veut dire l’interdiction de toute forme de prosélytisme, la neutralité absolue du service public, a expliqué la ministre des Sports. Les représentants de nos délégations dans nos équipes de France ne porteront pas le voile. » Une politique aux antipodes du discours du Comité international olympique (CIO). « Le CIO, qui régit les règles de participation, est sur une logique qui consiste à appréhender le port du voile non pas comme un facteur cultuel mais comme un facteur culturel, a reconnu Castéra ».

À lire :Voile dans le sport : critiqué, le Conseil d’État met en garde

La ministre française a rappelé que la position française s’appuyait sur une décision du Conseil d’État. En juin, le juge administratif suprême français a rejeté la requête des Hijabeuses – un collectif de joueuses musulmanes qui réclamaient l’annulation de l’article premier du règlement de la Fédération française de football (FFF) qui interdit depuis 2016 le port de tout « signe ou tenue manifestant ostensiblement une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale ».

À lire :Le voile dans le sport : Borne s’engage, les Hijabeuses résistent

Mardi, le service de presse du ministère des Sports a déclaré à CNN que Castéra avait « simplement rappelé la loi ». “Conformément” à la décision du Conseil d’État, « les équipes françaises sont soumises au principe de neutralité du service public, à partir du moment où elles sont sélectionnées à cette fin dans toutes les compétitions nationales et internationales », explique le ministère. Et d’ajouter : « Ainsi, le port du foulard (ou de tout autre accessoire ou tenue manifestant une appartenance religieuse) n’est pas possible lorsqu’on représente la France dans une compétition sportive nationale ou internationale ».

Sujets associés : France - ONU - Jeux Olympiques de Paris 2024 - Voile islamique

Aller plus loin

Le voile dans le sport : Borne s’engage, les Hijabeuses résistent

Le gouvernement français est déterminé à aller au bout de sa démarche d’interdire le port du voile dans le sport, malgré l’opposition du collectif des Hijabeuses.

Voile dans le sport : critiqué, le Conseil d’État met en garde

Le Conseil d’État dénonce les attaques dont il fait l’objet depuis le lundi 26 juin, date à laquelle s’est tenue l’audience d’examen du recours des Hijabeuses contre la...

Voile : la leçon du Royaume-Uni à la France

L’entrée en scène de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter du hijab à une coupe du monde féminine, est une révolution saluée au Royaume-Uni. De...

Voile aux Jeux de Paris 2024 : plainte contre la France ?

La décision de la France d’interdire à ses athlètes de porter le voile islamique lors des Jeux olympiques qui se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris continue de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le hijab sur la pelouse : la Marocaine Nouhaila Benzina fait réagir la planète football

Le prédicateur marocain Ahmed Raissouni a pris la défense de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter le voile lors d’une coupe du monde féminine. Elle est la cible des extrémistes.

Fouad Idbafdil, athlète réfugié, suspendu pour dopage

Fouad Idbafdil, un athlète réfugié d’origine marocaine et bénéficiant d’une bourse du Comité International Olympique (CIO) pour se préparer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, a été suspendu pour trois ans suite à un contrôle positif à l’EPO.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.