Voile aux Jeux de Paris 2024 : plainte contre la France ?

7 octobre 2023 - 14h00 - France - Ecrit par : S.A

La décision de la France d’interdire à ses athlètes de porter le voile islamique lors des Jeux olympiques qui se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris continue de susciter des réactions. Un penseur et intellectuel marocain appelle les communautés musulmanes du monde entier à porter plainte devant les tribunaux compétents.

« De telles décisions indiquent que l’esprit politique français est en conflit non seulement avec les musulmans de France, mais aussi avec toute l’Afrique et les communautés musulmanes », a déclaré le penseur et intellectuel marocain Mohammad Talabi dans une interview accordée à Anadolu. Selon lui, l’esprit politique français est aveugle et cela se reflète à travers la pensée de son président. Emmanuel Macron lui-même, a-t-il souligné, manque de sagesse politique aux niveaux stratégique et tactique, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la France. « L’impact négatif des décisions françaises affectera l’allégeance du peuple français à son État, alors que les protestations sont partout (en France) », a fait observer le responsable du Forum Wasatyea (Modération) basé au Maroc.

À lire : JO 2024 : le CIO autorise le port du voile, malgré le non français

Il accuse le président français de chercher à favoriser la montée générale du bloc d’extrême droite en Europe en adoptant des décisions antidémocratiques. Une attitude qui « finira par mettre fin à la démocratie (en France) », a prévenu Talabi, assurant que son forum s’opposerait à la décision d’interdire le hijab. Ainsi, a-t-il appelé les communautés musulmanes du monde entier à porter plainte devant les tribunaux compétents contre les décisions françaises qui visent la communauté musulmane en France. Il a également appelé les musulmans français à rechercher des moyens judiciaires et pacifiques pour faire face à la décision française. Et de conclure : « Nous verrons à l’avenir ce qu’un tel extrémisme, pratiqué par la France à l’encontre des musulmans, provoquera ».

À lire :JO 2024 : Nouvelle polémique sur le voile en France

Invitée sur le plateau de Dimanche en politique sur France 3, Amélie Oudéa-Castéra, ministre française des Sports avait affirmé que la France reste attachée « à un régime de laïcité strict ». « Cela veut dire l’interdiction de toute forme de prosélytisme, la neutralité absolue du service public, avait-elle expliqué. Les représentants de nos délégations dans nos équipes de France ne porteront pas le voile. » La ministre française a rappelé que la position française s’appuyait sur une décision du Conseil d’État. En juin, le juge administratif suprême français a rejeté la requête des Hijabeuses – un collectif de joueuses musulmanes qui réclamaient l’annulation de l’article premier du règlement de la Fédération française de football (FFF) qui interdit depuis 2016 le port de tout « signe ou tenue manifestant ostensiblement une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale ».

À lire :Voile aux Jeux Olympiques : l’ONU tance la France

Malgré la décision française, le Comité international olympique (CIO) a autorisé le port du voile islamique à l’intérieur du village des athlètes lors des Jeux olympiques de Paris. « Pour le village olympique, les règles du CIO s’appliquent. Il n’y a aucune restriction sur le port du hijab ou de tout autre vêtement religieux ou culturel », a déclaré un porte-parole du CIO. Le village olympique sert de résidence temporaire à des milliers d’athlètes pendant les Jeux et offre des espaces communs tels que des réfectoires et des installations de loisirs.

Sujets associés : France - Jeux Olympiques de Paris 2024 - Voile islamique

Aller plus loin

Voile : la leçon du Royaume-Uni à la France

L’entrée en scène de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter du hijab à une coupe du monde féminine, est une révolution saluée au Royaume-Uni. De...

JO 2024 : le CIO autorise le port du voile, malgré le non français

Face à la polémique autour de la décision française, le Comité international olympique (CIO) autorise le port du voile islamique à l’intérieur du village des athlètes lors des...

JO 2024 : Nouvelle polémique sur le voile en France

En France, une nouvelle polémique a éclaté après que Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports a annoncé l’interdiction du port du voile pour la délégation française devant...

Voile aux Jeux Olympiques : l’ONU tance la France

L’ONU a réagi à l’interdiction faite aux athlètes françaises de porter le voile islamique aux Jeux Olympiques qui se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris, au nom de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Amel, la nouvelle chroniqueuse voilée de l’émission « Touche Pas mon Poste » de Cyril Hanouna, qui a fait sa première apparition lundi, divise les téléspectateurs.

Le Maroc domine la Namibie et rêve de Paris 2024

L’équipe nationale féminine marocaine de football s’est imposée 2 à 0 contre la Namibie. Cette victoire, acquise au grand stade de Marrakech jeudi, s’inscrit dans le cadre des éliminatoires pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Le hijab sur la pelouse : la Marocaine Nouhaila Benzina fait réagir la planète football

Le prédicateur marocain Ahmed Raissouni a pris la défense de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter le voile lors d’une coupe du monde féminine. Elle est la cible des extrémistes.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Fouad Idbafdil, athlète réfugié, suspendu pour dopage

Fouad Idbafdil, un athlète réfugié d’origine marocaine et bénéficiant d’une bourse du Comité International Olympique (CIO) pour se préparer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, a été suspendu pour trois ans suite à un contrôle positif à l’EPO.