2M Musique arrive

8 mai 2007 - 00h59 - Culture - Ecrit par : L.A

2M emboîte le pas à Rotana et autres Mazzika orientales et crée 2M Musique -nom provisoire-, la première chaîne musicale marocaine.

Le lancement, prévu pour août 2007, démarrerait avec douze heures de diffusion quotidienne. La SNRT n’attendrait plus que les autorisations de la Haca pour rendre publique la nouvelle. Et au moment où les musiciens de la nouvelle scène envahissent les ondes, c’est le patron du pôle audiovisuel public, Fayçal Laraïchi lui-même, qui aurait soufflé l’idée de la nouvelle arrivante et décidé de l’associer à 2M, estimée plus jeune, plus urbaine, et plus “branchée” que son premier amour, Al Oula. Un juste partage de territoire entre les enfants de la famille SNRT.

TelQuel

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Télévision - 2M - SNRT

Ces articles devraient vous intéresser :

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...

L’artiste Jaouad Alloul évoque son homosexualité et ses extravagances

Dans une interview, Jaouad Alloul, artiste pluridisciplinaire et entrepreneur créatif autodidacte d’origine marocaine, s’est livré comme jamais sur son nouvel album, sa crise conjugale et son rêve.

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Plagiat : les chanteurs marocains pris la main dans le sac

Plusieurs artistes marocains ont été accusés de plagiat ces dernières années. Les productions signalées ont été supprimées de YouTube.

Le festival Mawazine met Angham et Ahlam dans l’embarras

Un incident a marqué l’ouverture du festival Mawazine à Rabat. La chanteuse égyptienne Angham a été victime d’une confusion de noms lors d’une interview avec une journaliste, qui l’a appelée par le nom de la chanteuse émiratie Ahlam.

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.