Abattage : la majorité des Bruxellois favorables à l’étourdissement

10 février 2022 - 18h40 - Belgique - Ecrit par : A.T

71 % des Bruxellois sont favorables à l’étourdissement préalable à tout abattage d’animal. 85 % d’entre eux souhaitent aller plus loin, proposant d’étendre cette pratique aux homards, crabes ou écrevisses.

Il s’agit là, des résultats d’un sondage réalisé par le ministère du Bien-être animal, dans le cadre d’une consultation citoyenne ouverte sur le toilettage de la loi sur le bien-être animal datant de 1986.

Précisément, plus de 70 % des personnes interrogées soutiennent l’imposition d’un étourdissement préalable à tout abattage d’animal, a indiqué le ministre bruxellois du Bien-être animal Bernard Clerfayt, précisant que 2 135 personnes ont répondu à l’enquête, soit en ligne, soit en déposant un formulaire papier dans l’une des 18 communes partenaires.

A lire : Belgique : Rajae Mouane veut un débat global sur l’abattage rituel

Par ailleurs, 80 % des sondés ont estimé que les sanctions actuelles en matière de protection animale sont insuffisantes. Pour y remédier, ils ont proposé d’imposer aux propriétaires coupables de maltraitance des « travaux d’intérêt animalier ».

Pour le ministre Clerfayt, c’est le début d’une réforme pour les conditions des animaux : « La consultation populaire, mais aussi celle des secteurs en lien avec le bien-être animal permettra de faire naître un Code bruxellois du bien-être animal équilibré. D’autant que ce Code constituera la plus grande réforme menée en matière de bien-être animal ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Sondage

Aller plus loin

Bruxelles : vers la fin de l’abattage sans étourdissement ?

Bruxelles va-t-elle suivre les pas de la Flandre et de la Wallonie en interdisant à son tour l’abattage sans étourdissement ? En tout cas, le ministre bruxellois du bien-être...

Bruxelles rejette l’obligation d’étourdir les animaux avant l’abattage rituel

Les députés bruxellois ont voté contre l’obligation d’étourdissement des animaux avant leur mise à mort dans la Région de Bruxelles-Capitale, confirmant ainsi les conclusions de...

L’abattage sans étourdissement des animaux divise en Belgique et à la CJUE

Les régions flamande et wallonne ont adopté en 2017 des décrets exigeant l’étourdissement des animaux avant l’abattage afin de réduire leurs souffrances. Plusieurs associations...

Belgique : Rajae Mouane veut un débat global sur l’abattage rituel

À l’heure où les partis politiques comme Démocrate fédéraliste indépendant (DéFI) et le Mouvement réformateur (MR) appellent à mettre fin à l’abattage rituel sans...

Ces articles devraient vous intéresser :