Vers un retour d’Abdelilah Benkirane aux législatives ?

14 avril 2021 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

Pour les législatives de 2021 au Maroc, les leaders et les jeunes du parti PJD réclament la candidature d’Abdelilah Benkirane. À leurs yeux, il représente la meilleure carte pour abattre celles des opposants du parti.

Ils sont nombreux à faire pression au sein du PJD pour le retour sur la scène politique d’Abdelilah Benkirane. D’après certains cadors du parti et les membres de la Chabiba, le mouvement de la jeunesse du parti PJD, afin d’affronter les adversaires coalisés pour mettre à l’écart le parti islamiste, Benkirane, le très célèbre tribun, doit déposer sa candidature pour les législatives de 2021, rapporte Assabah.

Ces membres du parti PJD, partisans d’une non-limitation de la candidature à deux mandats dans le règlement intérieur du PJD, œuvrent à mettre toutes les chances de leur côté pour que le nom de Benkirane parvienne à la commission des candidatures, ensuite à la commission de la validation pour être cautionné, fait savoir le journal. Autrefois partisans de l’ex-Secrétaire général du parti, aujourd’hui, c’est plutôt l’ex-patron du parti qui est le mieux placé pour tenir tête aux adversaires dont la majorité de l’opposition, ont-ils indiqué.

Toutefois, le bloc formé entre ces cadors et le mouvement de la jeunesse a causé la démission de certains élus islamistes qui préfèrent s’allier à d’autres partis « à forte influence », pour échapper à la justice. C’est ce qu’a estimé Aziz Rebbah, membre du Secrétariat général du PJD, lors d’une visite dimanche dans la région du Drâa-Tafilalet, soulignant que le Secrétariat a toutefois rejeté la démission de ces élus qui voulaient rejoindre d’autres partis.

Le ministre de l’Energie et des mines par ailleurs, n’a pas caché son dépit de voir des « responsables » intenter des procès, d’une manière sélective, contre les présidents de collectivités territoriales où est présent le PJD. Aziz Rebbah évoque le cas d’autres présidents de communes, issus d’autres partis, nullement inquiétés, ajoutant que le secrétariat général de son parti avait rejeté la démission de ceux qui étaient prêts à faire le pas vers d’autres cercles politiques.

Sujets associés : Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Parlement marocain

Aller plus loin

Transhumance politique : le PJD réclame la déchéance d’un député transfuge

La transhumance politique résiste aux réformes et se manifeste à la vieille des élections. Le parti PJD est actuellement secoué par le phénomène avec des défections de militants...

Abdelilah Benkirane, candidat aux prochaines législatives ?

Abdelilah Benkirane, ancien Chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) pourrait se lancer dans la course aux prochaines élections...

Abdelilah Benkirane gèle ses activités au sein du PJD

Quelques heures après l’adoption du projet de loi légalisant l’usage du cannabis, Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement, a mis sa menace à exécution. Comme il l’avait...

Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), renonce à sa candidature proposée aux élections législatives...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Augmentation de la pension rentraite des Marocains

Les travailleurs du secteur privé pourraient se retrouver avec 100 DH de plus sur leurs pensions de retraite. Le gouvernement étudie sérieusement sa faisabilité actuellement.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...