Benkirane : "L’affaire du Sahara c’est entre nous et l’Algérie"

23 juin 2012 - 13h29 - Maroc - Ecrit par : J.L

"L’affaire du Sahara, ce n’est pas entre nous et le Polisario, mais entre nous et l’Algérie", a affirmé jeudi le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane à son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, en marge de la conférence des Nations Unies sur le développement durable "Rio+20" au Brésil.

Abdelilah Benkirane insinuant auprès de son homologue turc que la résolution du conflit du Sahara était entre les mains de l’Algérie, avait déjà déclaré en mai dernier au quotidien El Pais, que si "l’Algérie le voulait, le problème du Sahara serait résolu en quelques jours".

Benkirane, fervent partisan de la réouverture des frontières algéro-marocaines, invite tout comme le Roi Mohammed VI, régulièrement l’Algérie à ouvrir une nouvelle page de ses relations avec le Maroc.

Après son entretien avec Recep Tayyip Erdogan, le chef du gouvernement marocain a expliqué à la presse que le Maroc voulait développer ses relations commerciales, économiques et politiques avec la Turquie.

Jeudi, Abdelilah Benkirane avait plaidé pour "la mise en œuvre d’un nouveau modèle à même d’assurer le développement durable dans ses dimensions économique, social et environnemental" lors de la séance plénière de la Conférence "Rio+20".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - ONU - Brésil - Environnement - Sahara Marocain - Turquie - Abdelilah Benkirane

Ces articles devraient vous intéresser :

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Maroc envahi par les chiens interdits

Alors que la loi relative à « la prévention et la protection des personnes contre les dangers des chiens », interdit la possession, la domestication, l’achat, la vente et l’élevage de chiens classés comme dangereux, nombreux sont les jeunes qui...

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...