Recherche

Grande-Bretagne : vers l’aggravation des peines pour les terroristes

© Copyright : DR

3 décembre 2019 - 17h00 - Monde

Le Premier ministre britannique Boris Johnson veut proposer un emprisonnement de 14 ans minimum pour les infractions terroristes. Cette décision a été prise dimanche 1er décembre, après une attaque meurtrière au couteau qui a fait deux morts vendredi à Londres.

Cet acte terroriste a fait réagir le Premier ministre en pleine campagne pour sa réélection aux élections législatives anticipées du 12 décembre. Boris Johnson a condamné une fois encore ce système, qui, selon lui, doit prendre impérativement fin. "Je répète, cela doit cesser”, a martelé le chef de l’Exécutif britannique.

Poursuivant son intervention, le dirigeant conservateur a pris l’engagement de revoir le système de libération anticipée des prisonniers. Il a également exigé que les terroristes purgent enterrement leurs peines pour toutes les infractions commises."Ces criminels doivent purger chacun leur peine, sans exception”, a confié le premier ministre à l’AFP.

Ce dimanche, Boris Johnson a proposé un emprisonnement de 14 ans minimum pour les infractions terroristes. "Ces simples changements, conformes à ce que je dis depuis que je suis devenu Premier ministre (en juillet, NDLR), auraient permis d’éviter cet attentat", a soutenu le chef de l’Exécutif britannique.

L’auteur de l’attaque, le Britannique Usman Khan, 28 ans, condamné à 16 ans de prison en 2012 pour des infractions terroristes avait été remis en liberté conditionnelle six ans plus tard.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact