Recherche

En larmes, Adil Rami parle de sa mère et de son enfance difficile (vidéo)

Les larmes d’Adil rami

17 juin 2019 - 11h30 - Marocains du monde

Adil Rami est apparu, dans un documentaire diffusé, dans la soirée du dimanche 15 juin 2019, sur France 5. Très ému, le défenseur marocain de l’équipe de France y évoque, notamment, son enfance difficile. En larmes ...

Un extrait du documentaire en question a été diffusé le vendredi dernier, sur le plateau de “C à vous”, où Adil répondait aux questions du journaliste-présentateur, Karim Rissouli. Le Défenseur des Bleus est revenu, notamment, sur son parcours difficile. “J’ai quand même assez galéré. On ne m’a jamais donné la chance de pouvoir, ne serait-ce qu’y croire, de pouvoir un jour être footballeur professionnel”, confie-t-il, des sanglots dans la voix.

Un peu plus loin, Adil lâche, en larmes : "Ma maman a dû nous élever seule, avec quatre enfants, sans travail, sans voiture. C’est pour ça que je l’idolâtre et que j’ai réussi à fonder une carrière, grâce à cette force”.

Dans un tweet, on pouvait voir Adil, en larmes, confier son attachement et sa reconnaissance à sa mère : “Ma mère, c’est la ‘queen’ (la reine, ndlr)", disait-il, à "Closer", en mars. "Je l’écoute et je fais ce qu’elle demande. J’ai beau avoir réalisé mes rêves de footballeur, je suis toujours le fils de ma maman”, rapporte, de ses propos, Le HuffPost.

Adil Rami, qui détient BEP de mécanicien, avait travaillé à la Mairie de Fréjus. En tant qu’agent municipal, il nettoyait les tags des murs de l’institution municipale. Après des entraînements, avec Fréjus, en CFA, entre 2003 et 2006, il passera par le LOSC, avant d’être contacté par Raymond Domenech pour jouer avec l’équipe de France, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2010, relève la même source. Son humour et son esprit d’équipe enchantent plus d’un.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact