Aéronautique : les industriels s’engagent à réussir le plan de relance

24 octobre 2021 - 08h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Les industriels de l’Aéronautique et leur ministre de tutelle ont revisité le chemin parcouru par leur secteur, secoué par la crise sanitaire et ont jeté les bases pour son développement au Maroc.

C’était à l’occasion de la première sortie de travail du nouveau ministre de l’Industrie Ryad Mezzour qu’il a consacrée au Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS).

Lors de cette rencontre, le ministre a rappelé la place de choix qu’occupe le secteur aéronautique dans la politique industrielle du Maroc et réitéré sa volonté à accompagner toutes les actions pouvant booster son rayonnement.

À l’occasion, Mezzour a salué également la résilience et la réactivité dont ont fait preuve les opérateurs du secteur aéronautique pendant la pandémie de la Covid-19. Ces derniers ayant contribué à la dynamique du secteur qui a créé, depuis 2014, plus de 11 000 emplois.

« Des emplois très qualifiés, que le Maroc aura su former, à travers une offre qui garantit aux étudiants un emploi qualifié à la sortie du cursus de formation », se réjouit-il, ajoutant que cette industrie compte plus de 40 % de femmes.

De même, « le Maroc a maintenu la totalité de ses sites de production en activité et a même connu le lancement d’importants investissements malgré la morosité », s’est félicité le Ministre.

A lire : L’aéronautique marocaine veut séduire les Américains

En perspectives, le Maroc prévoit également de renforcer l’intégration profonde des écosystèmes existants et de développer pleinement l’écosystème d’ores et déjà connecté à la locomotive historique Safran et, tout récemment, aux motoristes Rolls Royce, a souligné le ministre.

Et de préciser que « la première grande mutation attendue dans le secteur concerne le moteur aéronautique et les évolutions environnementales. Notre ambition est de positionner le Maroc comme un acteur important dans la propulsion verte et nous ne ménagerons aucun effort pour y parvenir ».

Sujets associés : Rencontre - Aéronautique - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Plan d’accélération industrielle

Aller plus loin

Au Maroc, « l’aéronautique est la victime collatérale du Covid-19 »

Le coronavirus a produit un impact négatif sur le secteur de l’aéronautique marocain qui ne pourra retrouver son rythme d’avant crise de si tôt. Un coup dur pour ce secteur qui,...

Collins Aerospace renforce sa présence au Maroc, 800 emplois à terme

L’entreprise américaine Collins Aerospace, spécialisée dans la fabrication des équipements aéronautiques, va développer son écosystème d’approvisionnement au Maroc. Ainsi, un...

Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Le constructeur aéronautique européen Airbus a dévoilé, jeudi, à Casablanca, son nouveau modèle d’avion monocouloir : l’A220, moins polluant et dont des centaines de pièces sont...

L’aéronautique marocaine a du mal à se relancer

La crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19 a mis l’ensemble du secteur aéronautique à rude épreuve, avec des commandes en berne. Cependant, différents moyens sont déployés...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va-t-il lancer de nouveaux satellites ?

Le Maroc a décidé d’élargir ses capacités spatiales. Dans ce sens, il lancera bientôt des satellites d’observation supplémentaires.

Le secteur aérospatial marocain en plein essor

Malgré les effets de la crise sanitaire liée au Covid-19, le secteur aérospatial marocain connait un essor sans précédent.

L’Office national des aéroports dans le viseur du Parlement marocain

Au Maroc, nombreux sont les dysfonctionnements qui ont été relevés dans les aéroports. Une commission d’enquête parlementaire pourrait être bientôt mise en place pour passer au peigne fin tous les projets pilotés par l’Office national des aéroports...

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.

Maroc : de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été...

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Les soldes d’été démarrent ce 28 juillet au Maroc

Ça y est. Les soldes d’été commencent ce jeudi 28 juillet au Maroc. Depuis deux ans, elles sont organisées de manière coordonnée dans le pays.